Moustapha Baidi Oumarou « réécrit le monde »

L’artiste camerounais Moustapha Baidi Oumarou investit pour la toute première fois la galerie d’art L’Atelier 21 à Casablanca, du 27 février au 30 mars 2024, pour une exposition individuelle intitulée Réécrire le monde.

Artiste autodidacte, Moustapha Baidi Oumarou se passionne très tôt pour la peinture où il a réussi à imposer un langage personnel qui célèbre la vie.  Son regard idéaliste, résolument optimiste et empreint d’humanisme se reflète sur ses toiles qui répandent une joie de vivre.

De tous les genres picturaux, c’est le portrait qui intéresse au premier chef Moustapha Baidi Oumarou. On reconnaît à la fois dans les œuvres de l’artiste une certaine filiation aux portraits photographiques en pied des grands maîtres du genre, comme Malick Sidibé, Seydou Keïta ou Michel Kameni, ainsi qu’une forme de célébration décomplexée du dandysme, cristallisée par le phénomène de la SAPE (Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes).

À ce sujet, l’écrivain Olivier Rachet note dans le texte du catalogue d’exposition que « Les couleurs chatoyantes, parfois flashy, auxquelles recourt Moustapha Baidi Oumarou ne dépareraient pas dans un manuel de sapologie ».

Ghizlaine Badri Lahlou est curatrice et commissaire d’exposition de “Révélation de l’âme”, la nouvelle exposition de Rajae Lahlou à la
L’intimité du couple pendant le mois sacré est négligée. On croit bien à tort que spiritualité et sexualité ne peuvent
L’Atelier Saveurs nous propose pour ce Ramadan de belles recettes, inspirées d'une cuisine de grand-mère, pour sublimer la table
Dévoilé officiellement le 1er avril dans les rues de Casablanca le 1er avril, Yango Navigation promet une transformation radicale des
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4