Tunisie : un DJ condamné pour avoir mixé l’adhan

Un DJ britannique vient d'être condamné en Tunisie pour outrage et atteinte aux bonnes mœurs.

« Se moquer des sentiments des Tunisiens et de leurs principes religieux est une chose absolument inacceptable», a dénoncé le ministère des Affaires religieuses tunisien. Le mix de Dax J, un DJ britannique qui a joué dans une boîte de nuit d’Hammamet lors d’un festival fin mars, n’a pas été du goût de tout le monde. Le DJ a en effet mixé l’appel à la prière. La sentence est tombée jeudi 6 avril : le jeune homme a été condamné «à six mois pour outrage public à la pudeur et à six mois pour atteinte aux bonnes moeurs et à la morale publique». Lundi, la boîte de nuit incriminée avait du fermer ses portes. L’équipe organisatrice d’Orbit Festival a «présenté (ses) excuses» sur sa page Facebook, expliquant que Dax J avait joué ce titre récemment en Europe et n’a pas réalisé «que cela pouvait offenser le public d’un pays musulman». Le DJ en question a pour sa part présenté ses excuses. Quant aux Tunisiens, ils sont très partagés.

C’est le rendez-vous de l’élite du golf féminin. Organisée du 06 au 11 février 2023, la Coupe Lalla Meryem, qui
Pour atteindre l’égalité femme-homme, il est crucial, fondamental, indispensable de repenser les masculinités. Soufiane Hennani, nous livre son point de
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4