The Wanton Bishops et Youness enflamment la 2ème soirée du Festival Timitar

Agadir a tremblé ce 5 juillet lors de la deuxième soirée du Festival Timitar avec des rythmes amazighs et des sons raï poussés par le chanteur marocain Youness ainsi qu’avec un rock survolé lâché par le groupe libanais The Wanton Bishops.

Rythmique. Unique. Et déjanté. Le Festival Timitar a concocté pour sa deuxième soirée à la Place Al Amal une programmation irrésistible. En première partie, c’est la musique amazighe qui a résonné dans tout Agadir. Après la troupe Ahidous Izourane qui a un sens du rythme remarquable, Cherifa Kersit a fait son entrée. Cette célèbre chanteuse qui porte l’art amazigh à l’internationale, a une nouvelle fois emballé le public avec sa voix exceptionnelle et son sens de la poésie qui, tout comme les Chikhates du Moyen-Atlas, conte à merveille la vie quotidienne. Une amoureuse des mots qui laisse ensuite sa place à un groupe complètement déjanté : les Libanais The Wanton Bishops. Leur rock survolté a ainsi déchaîné la foule attirée par l’énergie débordante de cette bande. Au micro, Nader Mansour qui influe à sa musique un mélange particulier de rock psyché, de musique traditionnelle orientale et d’électro. Autre moment exceptionnel : le tableau avec le chanteur marocain Youness qui a su envoûter le public avec son « métissage de soul-raï et de chanson française », comme il l’aime le définir. Bref, une soirée mémorable entrecoupée de mix électro. Derrière les platines, deux DJ : le Français VJ Tekyes et la Tunisienne DJ Missy Ness. Cette dernière a réussi à s’imposer dans cet univers masculin et tisse avec finesse des sonorités contemporaines comme le Hip Hop, Drum’n Bass ou encore le BreakBeats. DJ Missy Ness vaut le détour et sait faire tourner la tête, comme le reste des artistes qui ont fait chauffer la Place Al Amal.

C’est parti pour la huitième édition du très prestigieux concours Ammar Award en faveur des artistes en situation de handicap
Grande gagnante du Défilé Jeunes Talents, Imane Bamouss a séduit le jury par son audace, sa créativité et sa réinterprétation
Du 1er au 13 juillet 2024, 80 femmes représentant 28 pays africains, ont suivi le programme African Women in Tech
Les créations d’Ibticem Larbi sont peuplées de femmes puissantes et de personnages de notre temps. À travers les histoires qu’elle
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4