Les femmes peuvent désormais devenir adoul au Maroc

Pour la première fois au Maroc, les femmes vont pouvoir passer le concours d’adoul, alors que jusqu’ici, cette profession n’était exercée que par des hommes…

Le métier d’adoul s’ouvre aux femmes. Le département de la Justice permet désormais aux Marocaines de participer aux concours d’adoul. Le prochain est prévu en octobre. Le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar a décidé de donner vie au décret n°16-03 datant de février 2006 qui donne un nouveau statut à la profession, mais qui n’interdit en fait aucunement aux femmes de ne pas exercer ce métier. Interrogé par Les Eco, Arbi Daoui, un membre du Conseil des Oulémas de la province de Nouaceur, a indiqué que l’exclusion des femmes trouve son explication dans « l’héritage théologique puisqu’on considère que le témoignage de la femme demeure incomplet. En outre, rien dans la religion n’interdit l’exercice de ce métier par les femmes ». Mais contrairement à ce que l’on croit, « les femmes peuvent faire preuve de beaucoup de rigueur et un grand sens de précision, nécessaires pour le métier ».

La Coupe du Trône de Golf revient douze ans plus tard au Royal Golf Dar Es Salam pour une édition
Membre de l’Académie du Royaume du Maroc, essayiste, médecin biologiste et féministe, Asma Lamrabet, autrice notamment d’“Islam et femmes”
Artiste de bande dessinée, d'illustration et d'animation, Inès Balegh a participé à la dernière résidence Khaliya, à l'initiative du Conseil
Un nouveau salon de thé fait sa grande rentrée à Marrakech, au sein du Musée d'Art Culinaire Marocain, un lieu
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4