Le site de l’Expo 2020 devient ville “futuriste”, le pavillon du Maroc sera conservé

Le site de l'Expo 2020 deviendra en octobre "Expo City Dubaï", une ville "futuriste" dans laquelle le pavillon du Maroc sera conservé.

« Aujourd’hui, nous annonçons la transformation du site de l’exposition en Expo City Dubaï, une nouvelle ville qui illustre les ambitions de Dubaï». Ce tweet du cheikh Mohammed ben Rached al-Maktoum, dirigeant de l’émirat et vice-président des Émirats arabes unis, dont fait partie Dubaï confirme ce que les dirigeants du pays avaient annoncé lors de la clôture de l’exposition universelle le 31 mars dernier. En effet, le site qui a coûté sept milliards de dollars – ne sera pas déserté, et devra accueillir un nouveau musée, un centre d’exposition et les sièges sociaux d’entreprises de haute technologie et des PME.

La ville, reliée au port et aux deux aéroports de Dubaï, abritera notamment les sièges de DP world, l’opérateur du port de Dubaï, du groupe allemand Siemens, et de différentes PME, a précisé un communiqué publié par le bureau du Cheikh Mohammed, qui évoque une destination « futuriste » et « respectueuse de l’environnement ».
Les attractions phares, comme le dôme Al Wasl (monument culturel au cœur de l’exposition), et un certain nombre de pavillons nationaux, notamment celui des Émirats, de l’Égypte, du Maroc et de l’Arabie saoudite, seront conservés.

L’initiative vient en réponse au nombre croissant d’incidents dans le système de transport public du Pakistan impliquant le harcèlement et
Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4