La découverte de la Marocaine Latifa Elouadrhiri, une avancée scientifique

Le travail porté par la physicienne marocaine Latifa Elouadrhiri et deux autres confrères du Jefferson Lab en Virginie, emballe de plus en plus. Publié en mai dernier dans la célèbre revue scientifique Nature, il tourne autour de la pression exercée à l'intérieur des protons.

Elle s’intitule « The pressure distribution inside the proton » et c’est la découverte scientifique du moment. Elle est signée par trois physiciens du Jefferson Lab aux Etats-Unis dont la Marocaine Latifa Elouadrhiri qui nous disent tout sur les forces interagissant à l’intérieur des protons, en se basant, non pas sur des études théoriques poussées, mais à travers une série d’expérimentations. Résultat : les chercheurs ont découvert qu’il existe trois forces dans un proton. « Il y a une pression extrême à l'extérieur » et aussi « une autre qui va dans l'autre sens, équilibrant la pression au centre et rendant ainsi le proton stable », explique Latifa Elouadrhiri au magazine. Une découverte considérable car s’il n’existait qu’une pression au centre, le proton qui est l’un des composants des noyaux atomiques, exploserait… Avant de s’envoler pour les USA, Latifa Elouadrhiri a fait ses études à l’Université Mohamed V à Rabat, puis son doctorat en 1991 à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand en France et a fait
officiellement ses premiers pas dans le milieu scientifique au CNRS.

C’est dans la douceur de vivre méditerranéenne que New Tangier présente une nouvelle collection fluide, acidulée et résolument décontractée. La
C’est l’été, les températures montent, quoi de mieux que de rester au frais et de binge watcher sur Netflix. Si
Si en 2023 une blessure a empêché, quelques jours seulement avant le début de la saison à Hawaï, "le lion
L’artiste Faiçal Adali, reconnu pour son approche innovante et sa capacité à capturer l'essence de la culture marocaine tout en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4