Mythes et réalités des régimes amaigrissants

Dans une société où l'attention portée à la santé et au bien-être ne cesse de croître, l'alimentation joue un rôle clé. Les régimes alimentaires sont souvent considérés comme une solution incontournable pour perdre du poids, mais sont-ils réellement efficaces et sans danger pour notre santé ? Éléments de réponse.

Dans notre quête incessante d’une silhouette parfaite, les régimes alimentaires font mi­roiter monts et merveilles. Cependant, der­rière ces promesses alléchantes se cachent des dangers insoupçonnés pour notre bien-être. Car un régime alimentaire, au sens propre du terme, est l’exclusion d’un type ou d’un groupe d’aliments donné. Cette même privation peut par exemple entraîner des carences nutritionnelles qu’il ne faut surtout pas négliger. D’ailleurs, et selon le nutritionniste et expert en bien-être Mehdi Aouad, ce sont plutôt les personnes souffrant de pathologies qui sont amenées à suivre des régimes spécifiques afin de gérer leur condition de santé de manière op­timale. “Une personne en bonne santé doit opter pour une alimentation équilibrée, une bonne hygiène de vie et surtout avoir énormément de patience. Les régimes res­trictifs peuvent s’avérer inefficaces sur le long terme, entraînant souvent une reprise de poids”, insiste le nutritionniste.

Dangers physique et mental

En effet, en nous privant de groupes alimentaires entiers ou en limitant sévèrement notre apport calo­rique, nous pouvons priver notre corps des éléments essentiels dont il a besoin pour fonctionner de manière idéale. Les carences en vitamines, minéraux, protéines et fibres peuvent avoir des conséquences néfastes sur notre santé sur le long terme. Pire, les risques ne se limitent pas à une simple ques­tion de nutrition. Les régimes restrictifs peuvent également engendrer une relation malsaine avec la nourriture, provoquant des troubles alimentaires tels que l’anorexie ou la boulimie. Ces ma­ladies dévastatrices, à la fois phy­siques et mentales, peuvent avoir des répercussions profondes sur notre vie et nécessitent souvent une intervention médicale et psy­chologique spécialisée. “Il n’y a pas de solution miracle pour maigrir, et encore moins un régime alimentaire universel adapté à tout le monde”, précise Maria Benjelloun, nutritionniste.

Plutôt que de suivre des régimes stricts trouvés sur internet, la nutritionniste recommande d’adopter une approche globale axée sur la qualité des aliments, la modération et l’écoute des signaux de satiété de notre corps. La perte de poids, quelle qu’elle soit, souligne la nutritionniste, doit être étudiée auprès d’un spécialiste pour éviter tout risque pour la santé. “Le suivi est pri­mordial. Un régime alimentaire trouvé sur internet ne mettra par exemple pas fin à un trouble alimen­taire. Bien au contraire, il peut l’amplifier et parfois même le provoquer”, met en garde Maria Benjelloun. D’après elle, et après l’aval d’un professionnel de santé, le plus important est de diminuer l’apport en glucides. Car lorsque ce dernier est diminué, l’organisme se met à mobiliser les graisses qui sont stockées dans le corps, ce qui permet à la personne concernée de perdre du poids. “Mais encore une fois, il faut consulter un profession­nel de la santé parce que ça ne convient pas à tout le monde. Quand on maigrit, on perd de la graisse au début mais par la suite on peut attaquer le mus­cle d’où la nécessité de l’activité physique deux à trois fois par semaine. Le sommeil réparateur est lui aussi très important pour diminuer le stress et pour récu­pérer”, appuie la diététicienne pour qui une remise en question de ses habitudes est primordiale avant d’entamer un quelconque régime alimentaire. “Une hygiène de vie est une hygiène à vie”, insiste Maria Benjelloun.

Ainsi, plutôt que de rechercher des résultats ins­tantanés, il est préférable d’adopter une approche globale, basée sur une alimentation équilibrée, une activité physique régulière et un équilibre mental. Notre corps et notre esprit méritent d’être traités avec bienveillance et patience, pour une santé optimale sur le long long terme.

 

Une alimentation saine ou “healthy” n’est pas considérée comme un régime, mais comme un mode de vie sain si elle est accompagnée d’une activité physique. Et ce n’est qu’en adoptant ce style de vie qu’on pourra avoir un résultat sur le long terme. Un exercice, même minime, qui se pratique régulièrement, aura un meilleur résultat qu’un entraînement intensif mais qu’on interrompt souvent. C’est exactement comme le travail. On acquiert une expérience en cumulant les années et non pas en allant travailler une fois par mois. Tous les régimes sont à éviter. Je suis contre car cela ne marche pas. Cela ne donne pas l’effet escompté. Le résultat peut avoir lieu, mais ne dure pas longtemps, entraînant souvent des effets dévastateurs sur la santé. En perdant énormément de poids en un temps record, nous risquons de reprendre le double de ce poids et de rentrer dans un cercle vicieux qu’on appelle aujourd’hui “l’effet yo-yo”, car le corps a une mémoire musculaire.

Pour les personnes souhaitant commencer un régime pour maigrir, je n’ai qu’un seul conseil à leur donner : ne faites surtout pas de régime ! Comme je le dis toujours et c’est ma devise, la meilleure façon de rater son régime, c’est de le commencer. Identifiez les éventuels dysfonctionnements de votre alimentation. Identifiez les points et les moments qui vous font craquer. Travaillez dessus et surtout, soyez patient. Prenez le temps de faire les choses en bonne et due forme. Les kilos que vous avez accumulés sur des années ne vont pas disparaître en deux semaines. C’est impossible. L’activité physique est tout aussi importante. L’idéal est de marcher 30 à 40 minutes par jour tout en ayant une activité sportive en plus, au moins trois heures par semaine.

Collège LaSalle Maroc a organisé le 3 juin son prestigieux défilé de mode ‘’Révélations’’, sous le thème de "The World
C’est au quartier Gauthier, que le Radisson Hotel Group a choisi d’installer son deuxième hôtel dans la ville blanche. Le
Emirates compte faire don de milliers de sacs à dos pour enfants fabriqués à partir de matériaux d'avions recyclés. Ces
S’étend sur près de 500 m² , le premier Flagship Store Puma offre une vaste gamme de produits, allant des
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4