Pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

Le gouvernement marocain a rejeté une proposition de loi des députés du Parti de la justice et du développement visant à légaliser le congé menstruel de deux jours par mois sans certificat médical.

C’est désormais acté, les femmes n’auront pas de congé pendant leurs période menstruelle. C’est ce qu’a décidé le gouvernement en rejetant une proposition de loi pour le moins surprenante du groupe Justice sociale à la Chambre des conseillers (un groupe dissident du Parti de la justice et du développement).

« L’état de santé des femmes travailleurs durant leurs règles représente un défi, et les difficultés rencontrées durant cette période constituent un obstacle à l’égalité professionnelle et à la promotion de la femme au sein de l’Administration », avait défendu le groupe parlementaire Justice sociale. 

La proposition doit amender l’article 15 du Dahir n° 1-58-008, datant du 4 Chaâbane 1377, correspondant au 24 février 1958, portant statut général de la fonction publique. 

 

Après trois années d’interruption en raison de la pandémie de Covid-19, le Trophée Hassan II de Golf et la Coupe
Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad,
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4