Un programme 100% féminin à l’Institut Cervantes de Casablanca

Femmes cinéastes, photographes, chorégraphes, philosophes et musiciennes. L’Institut Cervantes de Casablanca a concocté une programmation 100% féminine en mars, à l’occasion de la Journée internationale des femmes. Mais plus qu’un agenda culturel, c’est un véritable engagement pour les droits des femmes et contre la violence de genre.

C’est une manifestation de femmes qui est portée à l’Institut Cervantes de Casablanca au mois de mars. « Tout particulièrement cette année, le programme s’inscrit dans le cadre du débat public sur la violence de genre, un thème d’actualité avec toutes ses voix féminines qui se font entendre partout dans le monde pour dénoncer les agressions subies par les femmes dans des contextes différents, que ce soit dans le milieu du cinéma, dans la politique, dans l’entreprise, à l’université, dans la rue, dans les transports publics, dans la famille, dans le couple, dans les relations intimes… », tient à souligner l’Institut Cervantes de Casablanca dans un communiqué. Au programme ? Du 6 au 9 mars, une atelier de danse contemporaine animé par la chorégraphe espagnole résidente au Maroc, Alicia Soto. Le 8 mars, le vernissage de l’exposition photo de la jeune artiste marocaine Dounia Fikri montrant des images fortes du rite Boujloud à Aglou les lendemains de la fête du mouton. Le 15 mars, la conférence de la psychanalyste et écrivaine espagnole Lola López Mondéjar qui va mener une réflexion autour de la violence envers les femmes à partir de l’analyse de la construction des rôles et les relations de pouvoir dans le patriarcat. Ensuite, tous les lundis à 19h, c’est l’heure du cycle de cinéma signé par des femmes. A l’affiche, deux films de fiction réalisés par deux cinéastes, Paula Ortiz et Leticia Dolera, le documentaire de Vicky Calavia sur la bibliothécaire et lexicographe María Moliner, ainsi qu’une session de quatre courts-métrages réalisés par des femmes. Et pour finir, le 22 mars, c’est 100% musique. Sur scène, la jeune chanteuse María Arnal et son guitariste Marcel Bagés qui présentent leur dernier album, « 45 cerveaux et 1 cœur » (2017), devenu le disque de l’année en Espagne pour de nombreux médias généralistes et spécialisés.

 

 

Au moins 1500 morts en Turquie et en Syrie suite à deux violentes tremblements de terre dqui ont frappé ces
Après avoir fait un tabac aux États-Unis et plus tard en France, le concept de la cure de jus ou
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4