Qui sont les femmes entrepreneures au Maroc ?

10 à 12%, c’est le nombre de femmes entrepreneures au Maroc. Des chiffres qui ressortent du rapport, présenté ce mardi 15 mai à Rabat, sur « l'évaluation du développement de l’entrepreneuriat féminin au Maroc » dirigé par le Bureau international de Travail (BIT) en partenariat avec le ministère de l’Emploi et des affaires sociales et avec l'appui financier d’Affaires mondiales Canada. Petit portrait-robot de nos entrepreneures.
  • 82% des femmes marocaines ont lancé leur société de leur propre initiative alors que 16,5% ont repris ou hérité d’une entreprise familiale.
  • Les entrepreneures marocaines sont essentiellement concentrées sur Rabat et Casablanca « avec un chiffre d’affaires qui reste généralement inférieur à 20 millions de dirhams (MDH), voire à 5 MDH pour une large proportion d’entre elles », comme le souligne l’étude.
  • La plupart de ces femmes ont moins de 40 ans.
  • Les entrepreneures marocaines « semblent s’impliquer dans l’activité entrepreneuriale à un stade plus précoce de leur vie par rapport aux autres femmes entrepreneures de la région MENA», comme le met en avant cette étude.
  • Côté instruction, le niveau des femmes marocaines entrepreneures varie entre le secondaire et le supérieur en milieu urbain, tandis qu’en milieu rural, elles ont un niveau d’éducation inférieur ou sont non scolarisées, comme le décrit le rapport.
  • Les secteurs d’activités dans lesquels ces femmes investissent sont le commerce et les services en milieu urbain. Et en zone rural, elles montent des sociétés touchant le domaine agricole.

Et comme le conclut l’étude, « les entreprises dirigées par les femmes bénéficient, certes de toute l’offre générique des mesures incitatives instituées au profit de la TPME, et aussi d’un nombre d’initiatives ciblant le développement de leurs entreprises et leur accomplissement personnel en tant que femmes entrepreneures, mais ces aides restes insuffisantes par rapport à la demande potentielle en la matière ».

C’est dans la douceur de vivre méditerranéenne que New Tangier présente une nouvelle collection fluide, acidulée et résolument décontractée. La
C’est l’été, les températures montent, quoi de mieux que de rester au frais et de binge watcher sur Netflix. Si
Si en 2023 une blessure a empêché, quelques jours seulement avant le début de la saison à Hawaï, "le lion
L’artiste Faiçal Adali, reconnu pour son approche innovante et sa capacité à capturer l'essence de la culture marocaine tout en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4