le web de tous les dangers!

Un ado fragile peut faire de mauvaises découvertes sur Internet : rencontre avec un pervers mal intentionné, images de sexualité brutes de décoffrage, ou encore sa propre image récupérée et déformée..

Naïveté vs inconscience…

Quand le monde des nouvelles technologies a envahi nos vies, notre adolescence était déjà loin, un petit point dans l’horizon. Tant bien que mal, on a appris à surfer, échanger des photos, chatter ou passer à l’ère du smartphone. Les ados, eux, ont grandi avec le Net, en maîtrisent les codes, les us et les coutumes, sans forcément mesurer les dangers de la Toile aux imbrications multiples, qui ne font aucun distinguo entre la planète adulte et celle des encore presque enfants ; entre le partage contrôlé de son image et la surexposition brûlante. Le réseau est donc leur seconde maison, où ils se sentent à l’aise. Le concept de vie privée ? Pfff… Cette préoccupation de has been, ils la balaient d’un revers de clic ! Parce qu’à travers les yeux de leurs pairs, ils recherchent l’admiration. Ils vont donc tenir des blogs, poster imprudemment des photos et commentaires intimes, discuter avec des inconnus “charmants” par messagerie instantanée… Problème : dans ce Web ouvert aux quatre vents, le sexe, aussi, est roi ; cernant ses futures proies tendres au hasard des liens déguisés, des publicités masquées et des fausses pages de vrais professionnels. Pire, dans l’enfer des “chatroulettes”, accessibles au premier venu depuis un banal moteur de recherche, des dizaines de corps à peine sortis de l’enfance se livrent à des ébats frénétiques ou des effeuillages équivoques. La sexualité du Net véhicule des images qui se focalisent sur l’hyperconsommation, la pornographie et la déshumanisation. Face à ce malaise numérique qui prend à la gorge les parents, le dilemme est de taille : interdire et inciter, quelque part, à la transgression ; ou laisser couler, pour ne pas faire intrusion dans la vie de ses enfants ? Au lieu d’adopter une posture extrémiste, on choisit de leur inculquer le principe de précaution et la nécessaire distance à avoir face à l’écran et ses dérives potentielles ! â—†

LES BONS MESSAGES À PASSER…

â—†Les images pornographiques et autres mises en scène érotiques sont fausses et fabriquées dans un but uniquement commercial. â—†Expliquer le droit à l’image, ou comment on ne doit pas publier sur Internet tout ce qui nous passe par la tête ; car posts et photos restent gravés de façon indélébile… â—†Redéfinir ensemble ce qu’est un ami virtuel et ne jamais laisser son enfant aller seul à une rencontre, dans la vraie vie.â—†Choisir un pseudo en ligne qui ne laisse deviner ni l’âge, ni le sexe, et ne jamais divulguer d’informations personnelles (adresse, nom de son école, nom de famille…), même une fois en confiance.â—†Verrouiller ses paramètres de confidentialité sur Facebook ou tout autre réseau social. Utiliser la messagerie inbox pour les confidences ou l’échange de coordonnées. â—†Echanger avec des amis appartenant plutôt à sa tranche d’âge.â—†Prêcher un code de bonne conduite qui ne verse jamais dans l’injure, le racisme ou le sexisme

La première étape de la Série européenne de qualification junior (JQS) de la World Surf League (WSL) 2024, le Morocco
Fini le célibat ! Vous avez trouvé l'élu(e) de votre cœur, peut-être même avez-vous déjà organisé vos fiançailles. Maintenant, place
Tout comme les préparatifs du mariage, les enterrements de Vie De Jeune Fille et de Garçon (EVJF et EVG) sont
L'institution du mariage a toujours revêtu une importance capitale. Au fil du temps, cette sacralité a évolué, s'adaptant aux bouleversements
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4