« Le lien » de Moulay Youssef Elkahfai à l’Institut français de Rabat

Moulay Youssef Elkahfai compte à son actif plus de 20 ans de carrière. Il présente du 8 au 31 mars dans les cimaises de galerie de l’Institut français de Rabat son exposition « Le lien ».

C’est « Le lien », la nouvelle exposition de Moulay Youssef Elkahfai qui s’installe du 8 au 31 mars à la galerie de l’Institut français de Rabat. Une exposition loin d’être anodine puisque les toiles à découvrir sont celles d’une figure confirmée du paysage artistique marocain. Son parcours ? Après sa formation académique dans les années 90 donnée en particulier par Abdallah El Fakhkhar, Moulay Youssef Elkahfai commence par produire des tableaux figuratifs, marines d’Essaouira ou scène de rue de Marrakech où il saisit des visages, le plus souvent rapidement entrevus. Il devient ainsi chroniqueur graphique de la vie marrakchie ordinaire en fixant la mémoire de personnes issues le plus souvent de milieux populaires dont il rend un regard furtif ou des émotions fugaces, comme le décrit l’Institut français dans un communiqué. Les personnages enfermés dans leurs solitudes ont ensuite laissé place à des couples, certes parfois sans visage ou aux têtes hors-champ. Et si des individus isolés sont toujours visibles, ils sont accompagnés désormais d’un enfant. Sa présence change tout, à commencer par l’omniprésence de couleurs chaudes. Et ce qui changea simultanément, c’est la manière de peindre plus ambiguë opposant des pâtes épaisses et des traces de coulures, interdisant par conséquent de rendre la suavité d’un visage ou le modelé d’un corps. À chacun après d’imaginer un sens. Est-ce, en cette fin d’automne, l’espérance d’un printemps qui se rend visible ? Les couples finiront-ils par se regarder et ainsi à devenir des couples ? Et l’enfant pourra-t-il retrouver une dignité et un corps à visage humain qui sera sa fierté ?, questionnent l’Institut français de Rabat. À voir !

Vernissage le jeudi 8 mars à 19h à la galerie de l’Institut français de Rabat

 

Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
Le célèbre couturier, parfumeur et homme d’affaires Paco Rabanne est décédé à Portsall, près de Brest, où il résidait, a-t-on
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4