L’art du désordre

L'artiste français Philippe Cazal, dont le nom est devenu un logo en 1985, fera l'objet d'une exposition baptisée "Les compacités", dans le cadre de laquelle seront exposées pour la première fois les 20 pièces en plexiglas qui composent la série du même nom.

Au centre de son travail, une réflexion sur le langage, à mi-chemin entre signe et signifié. En compactant les mots, l’artiste soupèse leur pouvoir d’évocation, interroge leur sens et les dénue de toute signification, leur conférant de la sorte une dimension poétique, artistique et une part de mystère. Si l’oeuvre peut  paraître  accessible au premier coup d’oeil, elle n’en recèle pas moins plusieurs niveaux de lecture et une bonne dose d’humour.

La Coupe du Trône de Golf revient douze ans plus tard au Royal Golf Dar Es Salam pour une édition
Membre de l’Académie du Royaume du Maroc, essayiste, médecin biologiste et féministe, Asma Lamrabet, autrice notamment d’“Islam et femmes”
Artiste de bande dessinée, d'illustration et d'animation, Inès Balegh a participé à la dernière résidence Khaliya, à l'initiative du Conseil
Un nouveau salon de thé fait sa grande rentrée à Marrakech, au sein du Musée d'Art Culinaire Marocain, un lieu
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4