La promotion des droits sociaux et économiques de la femme au cœur des objectifs majeurs de l’INDH

La promotion des droits sociaux et économiques de la femme se place au cœur des objectifs majeurs de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), a mis en avant la Coordination Nationale à l'occasion de la journée internationale des droits de la femme célébrée le 8 mars.

«La promotion des droits sociaux et économiques de la femme se place au cœur des objectifs majeurs de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain, comme l’a souligné Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, dans son Discours Fondateur de l’INDH, adressé à la Nation le Mercredi 18 Mai 2005 », a ainsi indiqué l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), dans un communiqué. Aussi, la journée internationale des droits de la femmes, célébrée le 8 mars, est l’occasion « de rappeler l’importance d’un engagement constant pour réduire les inégalités dont elles sont victimes, et améliorer la condition de cette catégorie de la population, dans l’objectif de réaliser un développement humain durable et équitable », a poursuit l’entité dont sa phase III, lancée en 2018, s’inscrit en droite ligne de cette Vision Royale. Dans le cadre de son programme 4 visant l’ « Impulsion du capital humain des générations montantes », les projets dédiés à «la généralisation de l’enseignement préscolaire en milieu rural» ont permis à plus de 1 700 éducatrices de bénéficier d’une formation qualifiante et d’être ensuite insérées dans le marché du travail au niveau de leurs localités respectives, ce qui représente 85% des éducateurs mobilisés au niveau de près de 2 000 unités d’enseignement préscolaire ouvertes pendant la période 2019-2020, comme le décrit la Coordination Nationale.

Dans le cadre des projets « d’appui scolaire » de l’INDH, notamment pour lutter contre la déperdition scolaire des jeunes issus de milieux défavorisés, plus de 48 000 jeunes filles sont aujourd’hui pensionnaires des différentes Dar Talib et Dar Taliba. Autre axe majeur dans la promotion du développement humain de la population féminine : celui concernant « la santé et la nutrition de la mère et de l’enfant ». Près de 160 000 femmes ont pu bénéficier des prestations offertes par les différents projets de l’INDH (Dar Al Oumouma, ambulances, sensibilisation, kits de naissance pour femmes et nouveaux nés), poursuit l’entité. La promotion des droits des femmes passe également par l’amélioration des conditions des catégories les plus démunies, cibles principales du programme 2 de la phase III de l’INDH, relatif à « l’accompagnement des personnes en situation de précarité ». Dans ce cadre, durant la période 2019-2020, plus de 66 000 femmes ont pu bénéficier de 315 actions et projets de lutte contre la précarité. L’INDH est fortement engagé dans la promotion de la représentativité des femmes au sein de ses organes de gouvernance. Elles sont aujourd’hui plus de 3 000 à être membres des comités territoriaux de l’INDH, qui sont des espaces de concertation, de débat et de validation des projets INDH, conclut la Coordination Nationale.

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4