La pièce de théâtre marocaine « Solo », meilleure oeuvre théâtrale arabe 2017

La pièce de théâtre marocaine « Solo » a décroché le prix « Cheikh Soltane Ben Mohamed el Kacemi » de la meilleure oeuvre théâtrale arabe 2017 lors de la 10ème édition du festival du théâtre arabe organisée du 10 au 16 janvier à Tunis.

La pièce de théâtre marocaine « Solo » de la troupe Akoun pour la culture et les arts de Rabat a remporté le trophée le plus convoitée du 10ème festival du théâtre arabe à Tunis, à savoir le prix « Cheikh Soltane Ben Mohamed el Kacemi » de la meilleure oeuvre théâtrale arabe 2017. Une récompense remportée par le Maroc pour la deuxième année consécutive (la pièce « Oran » en 2016). En lice pour ce prix, 11 pièces représentant, outre le Maroc, l’Arabie Saoudite, l’Algérie, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis, l’Irak, la Jordanie, la Syrie et la Tunisie. La concurrence était rude entre les trois pièces « Echmaa » de Tunisie, « Ma bqat hadra » d’Algérie et « Solo » du Maroc, comme l’a confié le président du jury, le Libanais Rafik Ali Ahmed. Ce n’est pas le première consécration des comédiens et autres membre de la troupe de la pièce « Solo ». Ils ont reçu plusieurs distinctions dans différents festivals au Maroc mais aussi dans d’autres rendez-vous culturels de renom comme les Journées théâtrales de Carthage où la pièce a remporté, en ex æquo, les prix de la meilleure interprétation masculine et féminine. Ecrite par Mohamed El Hor et Hajar El Hamidi, « Solo » avait également obtenu en décembre dernier le Grand prix de la 19ème édition du Festival national du théâtre. Le pitch ? La pièce tourne autour du témoignage émouvant de Zahra Ahmed qui raconte l’histoire de son émancipation d’un passé douloureux, où elle était obligée de vivre comme un homme, à travers un voyage empreint de spiritualité et de piété.

Et encore des récompenses pour le Maroc
Durant ce festival, les deuxième et troisième prix de la recherche scientifique pour les jeunes de moins de 35 ans ont été remportés respectivement par les Marocains Abdallah El Mtii pour sa recherche « Qui parle théâtre ? », et Telkmes Mansouri pour « Existe-t-il une écriture dramaturgique entre le parolier et le metteur en scène ? ». Quant au premier prix, il est revenu au Soudanais Abou Taleb Mohamed Abdelmottaleb pour son oeuvre « Hiwariet el khitab el masrahi ».

Le film "QLAB 6/9" est sur les écrans à partir du 24 juillet 2024. Cette œuvre captivante, riche en suspense
Direction les JO de Paris pour Noor Slaoui qui est la première cavalière à représenter le Royaume du Maroc et
C'était dans le cadre d'un concours organisé par Pubity sur les réseaux sociaux.
Revue de référence de l’univers du luxe, le Robb Report a créé en 2023 un classement spécifique distinguant les plus
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4