la femme ennemie de la femme?

Dernièrement, nous avons découvert avec étonnement sur Facebook une page "Femen Maroc". La vague des militantes aux seins nus avait, semble-t-il, déferlé sur notre sol !

Fallait-il s’en réjouir ?

Personnellement, si ce mouvement occidental m’intrigue et m’interpelle, je reste sceptique quant à son pouvoir de changer véritablement les choses et à servir la cause des femmes dans les pays arabo-musulmans. Mais ma curiosité avait été éveillée : allait-on assister à un vrai coup de gueule d’une jeunesse féminine engagée ?

Il n’en a rien été. On a pu voir sur la Toile quelques photographies : zoom avant sur des seins recouverts de soutiens-gorge, bustes portant des revendications en tous genres. Et ces corps étaient sans visage, parfaitement anonymes…

Quel est le lien entre le Femen représenté par des femmes révoltées défilant dans les rues, visages découverts et seins nus, défendant avec violence la cause des femmes dans le monde ; et cette série de photographies d’amateurs anonymes ?

Ce n’est pas la première fois que l’on assiste chez nous à une action ponctuelle, pseudo-révolution non assumée, menée de manière confuse et qui, en définitive, n’aboutit à rien de concret.

Il me semble que les Marocaines ne pourront véritablement agir sur la réalité des faits qu’en commençant par prendre conscience qu’elles évoluent dans une société qui les maintient dans l’asservissement et qu’il est indispensable de rejeter les modèles établis. Or, combien d’entre nous pensent véritablement qu’il faut lutter contre le machisme ambiant et les mentalités rétrogrades ? Combien sont convaincues de mériter mieux que le statut qui leur est attribué ; qu’elles ont droit aux mêmes chances que les hommes dans le monde du travail, à la dignité dans les liens du mariage, au respect dans l’espace public, ou encore à l’égalité dans les textes de lois ?

Et combien sont prêtes à prendre des risques pour défendre cela ?

Disons-le clairement : la réalité politique, sociale, culturelle et économique en matière de genres ne changera que lorsque nous serons prêtes à déconstruire les modèles qui nous ont été transmis afin d’en ériger de nouveaux.

Alors, peut-être, verrons-nous une jeunesse qui bouleversera, garçons et filles réunis, les modèles classiques, faisant voler en éclats les référentiels conservateurs qui ont été véhiculés de génération en génération depuis des siècles. Peut-être les verra-t-on porter à bras le corps leurs rêves, et défendre des idéaux de justice, d’égalité et de tolérance. Et alors, seulement, nous vivrons pleinement notre époque !

Revue de référence de l’univers du luxe, le Robb Report a créé en 2023 un classement spécifique distinguant les plus
L'alpiniste Bouchra Baibanou, pionnière de l'alpinisme et source d'inspiration pour des générations de Marocaines, annonce l’évènement Toubkal Adventure Girls qui
Le célèbre restaurant milanais Paper Moon ouvre ses portes au Fairmont Taghazout Bay
La réouverture officielle du Musée d’Art Contemporain Africain Al Maaden (MACAAL) est prévue en septembre 2024.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4