Halte aux mini-jupes !

C'est la nouvelle qui crée la polémique en Corée du Sud.

La présidente Park Geun-Hye a approuvé un décret gouvernemental qui stipule que “toute femme exposant un peu trop ses jambes en public se verra condamnée à payer une amende” de 50.000 wons (soit environ 380 DH). En riposte avant l’entrée en vigueur du texte, de nombreuses célébrités coréennes ont publié des photos sur lesquelles elles portent des vêtements légers.

Au moins 1500 morts en Turquie et en Syrie suite à deux violentes tremblements de terre dqui ont frappé ces
Après avoir fait un tabac aux États-Unis et plus tard en France, le concept de la cure de jus ou
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4