Gazelles & Men : Leila Hadioui et Saad Abid 9ème au classement général

Du 4 au 11 novembre, le rallye Gazelles & Men a repris les fondamentaux du rallye Aîcha des Gazelles pour faire vivre des moments intenses à des équipages mixtes. Leila Hadioui et Saad Abid, seul équipage marocain à avoir pris part à ce rallye, sont dans le top ten.

La première édition du rallye Gazelles & Men s’est terminée en beauté le 11 novembre soir par une cérémonie de remise des prix couronnant une semaine d’efforts, de courage et de dépassement de soi.  Dominique Serra, la fondatrice des évènements Maïenga l’a justement rappelé au cours de la soirée  organisée à Marrakech : “Ça n’est pas facile de faire une première édition. Merci d’avoir été bienveillants, d’avoir apprécié tous ces moments partagés ensemble“.  Paul Belmondo, le parrain de cette première édition a précisé, pour sa part, que  “contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, la navigation rend les choses très difficile et c’est sans doute beaucoup plus facile de faire de la vitesse. Tous les concurrents ont été brillants“.
La team marocaine, représentée par Leïla Hadioui et Saad Abid  (équipage 115 – Jeep), a réalisé une belle performance, se classant dans le top ten.

À noter que la première place est remportée par la team 105 (Eric Lombard-Ramel / Valérie Dot – euro4x4), sans surprise et haut la main : elle arrive avec 10 km de moins que la seconde place détenue par l’équipage 117 (Séverine Arnaud / Thierry Dallard – Team Visual) qui a effectué un belle course régulière depuis la première étape. Enfin, le binôme du 138 (Hélène Grand’Eury / Cédric Miscioscia – MC Propreté) grimpe sur la 3ème marche du podium.

 

https://www.instagram.com/p/BbcILgOnlF5/

Pour la première fois dans l’histoire du Festival de Marrakech, l’Etoile d’or revient à un film marocain : « La
Sélectionnée dans le cadre du Panorama du cinéma marocain, la réalisatrice Leila Kilani présente "Indivision", un long-metrage qui évoque des
Mélita Toscan du Plantier, conseillère du Président de la Fondation du FIFM, est l'ambassadrice du FIFM qu'elle a vu naître.
Après « Au pays des merveilles », la productrice, réalisatrice et scénariste Jihane El Bahhar dévoile, en avant-première au Festival
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4