Fraternité et tolérance autour du « Ftour Pluriel »

C’est une belle image qui a été immortalisée ce 24 mai à Casablanca. Les représentants des trois religions monothéistes ainsi que plusieurs personnalités se sont rassemblés autour d’un « Ftour Pluriel » organisé par l'Association Marocains Pluriels et le Stade Olympique Casablancais (SOC).

Paix. Fraternité. Tolérance. C’est le message laissé derrière le « Ftour Pluriel » organisé, ce 24 mai à Casablanca, par l’Association Marocains Pluriels et le Stade Olympique Casablancais (SOC). Pour la troisième année consécutive, des représentants des trois religions monothéistes et des personnalités de divers horizons ont répondu présent pour partager un repas rythmé aux sons de musiques spirituelles. Autour d’une même table, rabbin, imam et prêtre ont également échangé des prières prêchant la paix et la solidarité. « Ce repas partagé entre musulmans, juifs et chrétiens est un message fort au monde entier qui démontre que ce Maroc pluriel existe », a ainsi appuyé André Azoulay, conseiller du Roi présent à la soirée, ajoutant que « nous, Marocains, sommes conscients qu’on est une grande nation et une grande civilisation qui respecte les valeurs de tolérance et de convivialité, les fondamentaux civilisationnels et l’identité culturelle du Royaume ». De son côté, Monseigneur Vito Rallo, ambassadeur de la Nonciature Apostolique du Vatican à Rabat, a rappelé que « nos différences constituent un rapprochement et que le dialogue est indispensable entre les religions ». Autre moment fort : l’hommage posthume rendu à 14 personnalités marocaines qui ont reçu des trophées, en signe de reconnaissance de leurs contribution et efforts pour la promotion de la culture marocaine et de l’unité nationale. Ce « Ftour Pluriel » est une nouvelle fois une réussite qui constitue « une réponse claire aux discours de haine, de violence, de rejet et de barbarie », comme l’a souligné Ahmed Ghayet, le président de l’Association Marocains Pluriels, avant de rappeler que « le mois de Ramadan est, par son essence même, un mois de solidarité, de fraternité et de partage – tout particulièrement au Maroc – où de tout temps, chaque famille a gardé sa porte ouverte, et où les voisins –quelle que soit leur religion- ont toujours été conviés à partager la rupture du jeûne ».

(Avec MAP)

Après une édition aux Emirats arabes unis en 2022, la Coupe du monde des clubs, dénommée Mondialito, débute ce soir
La tendance argenté fait un retour remarqué cette saison. Découvrez notre sélection de pièces à shopper pour briller de mille
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4