École publique de qualité : la feuille de route expliquée par Chakib Benmoussa

Le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa, a mis en avant, mercredi 07 juillet à Rabat, la méthodologie participative en tant que mécanisme d’accompagnement de la mise en œuvre de la Feuille de route pour une école publique de qualité.

Dans une déclaration à la presse, le ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, Chakib Benmoussa a souligné l’importance d’adopter cette approche participative notamment après l’implémentation de la feuille de route. Une déclaration réalisée à l’issue de sa participation à un atelier organisé au profit des cadres pédagogiques de l’Académie régionale d’éducation et de formation de Rabat-Salé-Kénitra, dans le cadre des consultations nationales sur une « Ecole de qualité pour tous ». Cette méthodologie permettra de mettre en œuvre des mesures pratiques qui ont un impact sur la qualité des apprentissages des élèves, et maintenir cette mobilisation pour le succès de cette réforme a relevé Chakib Benmoussa, notant que le bilan des consultations sera présenté en septembre prochain.

Les concertations marquées par une forte participation du corps éducatif, des élèves, des familles, de la société civile, ainsi que des élus, aux niveaux provincial, régional et national ont permis d’enrichir la feuille de route par des idées nouvelles, a-t-il souligné, mettant en avant l’importance accordée à cette démarche par l’ensemble des partenaires de l’école publique marocaine. Il a salué, dans ce sens, l’engagement et l’implication de tous les partenaires, à travers leurs grands efforts déployés afin de promouvoir l’école de qualité, faisant savoir que la feuille de route définit les objectifs et les étapes à franchir pour réaliser ce travail.

La participation à ces ateliers vise à approfondir les consultations sur une école de qualité, dans la perspective de promouvoir une véritable renaissance pédagogique, a estimé, de son côté, Mustapha Halidane, directeur de l’école « Al-Masjid » relevant de la direction de Skhirat-Témara. Lors de cette rencontre, plusieurs axes ont été abordés notamment « Comment mettre en œuvre le concept d’une école ouverte » et « Quel est le meilleur cadre fonctionnel pour une gestion efficace et indépendante des établissements », ainsi que la présentation de la feuille de route pour une école publique de qualité.

(Avec Map)

L’initiative vient en réponse au nombre croissant d’incidents dans le système de transport public du Pakistan impliquant le harcèlement et
Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4