donner son sang donner la vie

Le sang comporte trois composants majeurs : les globules, les plaquettes et le plasma. A ce jour, il n'existe pas de produit capable de se substituer au sang humain et ce dernier, lui-même périssable, ne peut être conservé au-delà de trois semaines.

Le don de sang en questions

Or, dans nombre de situations critiques, une transfusion sanguine s’impose pour sauver des vies humaines. Les besoins en sang ne font actuellement que croître au sein de la population, et pour les couvrir, il suffirait d’un don supplémentaire par an et par personne adulte en âge de donner. Le don de sang est un acte volontaire, généreux, anonyme et totalement gratuit.

A quelles fins, ce sang serat- il destiné ?

Le sang recueilli lors d’un don de sang total n’est jamais utilisé immédiatement. Des phases de préparation et de qualification sont nécessaires pour l’analyser, séparer ses différents constituants et les conditionner, avant de répondre à la demande des établissements de soins. A noter qu’on ne transfuse jamais du sang total à un patient, mais uniquement le composant dont il a besoin. Il y a quatre indications principales d’utilisation des produits sanguins : les maladies du sang (leucémies…) et les cancers (traitements par chimiothérapie) ; les interventions chirurgicales (en cas de survenue d’hémorragie) ; les accidents de la circulation ou domestiques ; l’obstétrique (en cas de complications, lors d’un accouchement).

Y a-t-il des groupes sanguins plus recherchés que d’autres ?

Le groupe “O” est très recherché pour le don de sang total ; le “AB” est le donneur universel pour le don de plasma. Le groupe “B”, peu répandu, est également prisé pour le don de plasma.

Quel est le bon profil du donneur de sang ?

Son âge doit se situer entre 18 et 60 ans. Le questionnaire et l’entretien médical permettent de savoir si la personne appartient ou non à une population à risque, contre-indiquant le don de sang. Il faut aussi que le donneur ait respecté un délai d’au moins huit semaines entre deux dons. D’autre part, une femme est habilitée à donner son sang trois fois par an, tandis que pour un homme, la fréquence est établie à cinq fois par an.

Quelles sont les personnes interdites de don de sang ?

Les principales contre-indications sont représentées par : les femmes enceintes ou ayant accouché depuis moins de six mois; les personnes pratiquant le multi- partenariat sexuel ou affectées de maladies sexuellement transmissibles ; les consommateurs de drogues par voie intra-veineuse; les personnes ayant subi des transfusions ou une greffe d’organes ; les personnes opérées de fraîche date ou prenant certains traitements ; les porteurs récents de tatouages ou de piercings…

Quid pratique du don de sang

Il est recommandé de prendre un repas léger, avant le don, tout en évitant les matières grasses. Le prélèvement, d’une durée de dix minutes, est effectué sur des poches triples, stériles et à usage unique. La quantité prélevée est de 400 ml, soit 7 % du sang de l’organisme.

C’est le rendez-vous de l’élite du golf féminin. Organisée du 06 au 11 février 2023, la Coupe Lalla Meryem, qui
Pour atteindre l’égalité femme-homme, il est crucial, fondamental, indispensable de repenser les masculinités. Soufiane Hennani, nous livre son point de
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4