Courrier : Droit

judiciaire pour cause de discorde (Chiqaq). J'ai donc pris un avocat pour suivre l'affaire mais le problème, c'est qu'il ne m'a toujours pas reversé le montant du don de consolation (Moutâa). Il évoque des procédures laborieuses à respecter, et cela traîne depuis des mois... Je ne sais plus quoi faire pour récupérer mon argent.

En principe, vous n’avez pas à attendre autant de temps pour percevoir vos droits consécutifs à un jugement de divorce. Une fois leur montant fixé par le juge, le mari doit le consigner au secrétariat-greffe du tribunal et ce, avant même que le divorce ne soit prononcé. Dès lors que la somme qui vous est due est disponible, votre avocat n’a qu’à se présenter pour la retirer. Dans votre cas, votre avocat a certainement manqué de diligence, faute de temps ou par surcharge de travail, pour retirer la somme qui vous est due. Il faut alors renouveler votre demande auprès de lui pour l’amener à aller au tribunal régler cette question de retrait. Il se peut qu’il ait fait traîner le reversement des droits dus à ses clients après les avoir encaissés. Quoi qu’il en soit, vous pouvez saisir le bâtonnier de votre affaire. Sachez que dans tous les barreaux du Maroc, il existe des services qui s’occupent des doléances des justiciables qui ont des problèmes avec leur avocat

C’est dans la douceur de vivre méditerranéenne que New Tangier présente une nouvelle collection fluide, acidulée et résolument décontractée. La
C’est l’été, les températures montent, quoi de mieux que de rester au frais et de binge watcher sur Netflix. Si
Si en 2023 une blessure a empêché, quelques jours seulement avant le début de la saison à Hawaï, "le lion
L’artiste Faiçal Adali, reconnu pour son approche innovante et sa capacité à capturer l'essence de la culture marocaine tout en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4