Confinement : 60,6% des étudiants ont réduit leur temps consacré aux études (HCP)

60,6% d’élèves ou étudiants ont consacré moins de temps aux études durant la période du confinement, comme le révèle le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Etudier n’était pas le passe-temps favori des étudiants pendant le confinement. D’après le Haut-Commissariat au Plan (HCP), 60,6% d’élèves ou étudiants ont consacré moins de temps aux études. Cette proportion est plus élevée parmi les garçons (65,3%) que les filles (55,8%), les citadins (69,8%) que les ruraux (56,4%) et au secteur public (62,8%) que privé (46,1%), détaille le HCP dans une note sur les rapports sociaux dans le contexte de la pandémie du covid-19 – 2ème panel de l’impact du coronavirus sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages. Par niveau, cette proportion atteint 70% au collège, 66,3% au primaire, 45,7% au secondaire, 49,6% à la formation professionnelle et 39,6% au supérieur, relève la même source, notant que 9,9% d’élèves ou étudiants consacrent plus de temps à ces activités, 11,5% en milieu urbain et 6,4% en milieu rural, 24,4% au secondaire et 15,6% au supérieur. Concrètement, les élèves et étudiants âgés de 15 ans et plus ont consacré en moyen 3h01mn par jour aux études et/ou à la formation, 3h18mn par les femmes et 2h44mn les hommes. Ce temps a baissé de 01h36mn (1h35mn parmi les hommes et 01h48mn les femmes) par rapport à une journée normale avant le confinement.

(Avec Map)

L’initiative vient en réponse au nombre croissant d’incidents dans le système de transport public du Pakistan impliquant le harcèlement et
Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4