Check-up : le bilan santé de la rentrée !

â–  Le bilan de santé s'adresse à toute personne asymptomatique, désireuse de contrôler son état de santé général et de dépister des affections ignorées ou latentes, ayant un impact significatif sur la morbidité/mortalité (ex : pathologies cardio-vasculaires, diabète, cancers, broncho-pneumopathie chronique obstructive, baisse de la vue ou de l'audition...). Il permet également d'identifier un ou plusieurs facteurs de risque et d'anticiper leurs conséquences néfastes (futures maladies potentielles). Dans un but préventif, il est recommandé d'effectuer un bilan de santé tous les trois à cinq ans entre 35 et 50 ans ; puis tous les ans entre 50 et 75 ans.

Déroulé des séquences d’un bilan de santé :

Au cours de la visite médicale, le praticien débute par un interrogatoire qui lui permet de récolter différentes informations sur les antécédents cardio-vasculaires personnels, familiaux (infarctus, AVC, diabète, hypercholestérolémie), et néoplasiques (tumeur du sein, côlon, prostate…) ; les allergies et interventions chirurgicales antérieures ; la profession (exposition aux toxiques, stress, bruit, infections) ; le mode de vie (tabac, alcool, médicaments psychotropes, activité physique, équilibre alimentaire…) ; la tenue à jour du carnet des vaccinations (rubéole, tétanos, grippe…) ; le suivi gynécologique (frottis, contraception, MST) depuis le début de l’activité sexuelle et enfin, l’état bucco-dentaire. Puis intervient le temps de l’examen clinique : mesure du poids, indice de masse corporelle, périmètre abdominal ; taille (après 60 ans, possibilité de tassements vertébraux) ; tension artérielle ; auscultation cardiaque (ex : recherche de souffle) ; examen de la peau, si facteurs de risques pour le mélanome (ex : naevi, exposition solaire) ; thyroïde (ex : nodule, goitre chez la femme) ; palpation des seins ; examen gynécologique et frottis ; toucher rectal chez un homme âgé de plus de 50 ans. Sur le plan des analyses biologiques, on demande : formule sanguine complète, groupe sanguin, bilan biochimique et hépatique, profil lipidique (cholestérol, triglycérides…), dosage d’hormones thyroïdiennes, analyses d’urine, sérologies (hépatite A, B, C ou VIH, si facteur de risque), sang dans les selles (âge > 50 ans), dosage du PSA (antigène spécifique de la prostate pour les hommes âgés de plus de 50 ans). Une batterie d’examens complémentaires vient ensuite parachever cette “dissection” anatomique de l’organisme dans son intégralité. Un électrocardiogramme (ECG) est requis au repos et, si besoin est, un ECG à l’effort également (ex : reprise d’une activité physique après 40 ans ou pratique d’un sport de compétition). En fonction de l’âge du patient ou des facteurs de risques, des tests supplémentaires sont initiés : radiographie pulmonaire ; mammographie tous les deux ans à partir de 50 ans ; coloscopie à partir de 50 ans ; ostéodensitométrie (femmes entre 60 et 65 ans) ; examen de la vue (une fois par an après 60 ans) ; audiométrie (une année sur deux après 60 ans).

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4