« Aucun été n’est éternel », le livre de Georges-Olivier Châteaureynaud présenté à Rabat

L’écrivain Georges-Olivier Châteaureynaud est à l’Institut français de Rabat pour présenter son dernier livre « Aucun été n’est éternel » lors d’une rencontre littéraire prévue le 7 mars à 19h.

Georges-Olivier Châteaureynaud, romancier et nouvelliste français, participe à une rencontre littéraire à l’Institut français de Rabat consacré à son dernier livre« Aucun été n’est éternel ». L’histoire ? 1965, Aymon « fils de vieux » élevé dans du coton, a dix-huit ans et étouffe entre un père mourant et une mère trop possessive. C’est l’été. La vie appelle Aymon en Grèce. À Athènes, il découvre pêle-mêle la liberté, le sexe, l’amitié, la musique et la drogue. Il se joint à une petite bande qui mène sous l’Acropole une vie d’oiseaux sur la branche. Aymon s’affranchit peu à peu du groupe qui se démembre pour « tailler la route » vers Tanger puis Londres. Mais aucun été n’est éternel. Il faudra qu’un jour, Aymon regagne Paris et affronte la vie, la vraie, et le drame qu’en partant il a laissé derrière lui. Un livre qui fera écho à tout ceux qui ont vécu cette fugitive utopie communautaire si marquante…
Georges-Olivier Châteaureynaud est l’auteur d’une centaines de nouvelles et de nombreux libres comme « Le Fou dans la chaloupe » en 1973, « Les Messagers » en 1974 qui obtient le prix des Nouvelles Littéraires, ou encore « La Faculté des songes » en 1982 grâce auquel il décroche le Prix Renaudot. Depuis 1996, il fait même partie du jury de ce prestigieux prix. Il est notamment l’un des acteurs du renouveau de la nouvelle en France, inlassable défenseur du genre, et appartient au groupe littéraire de la Nouvelle fiction, un groupe créé dans les années 90 autour de l’écrivain Frédérick Tristan. Georges-Olivier Châteaureynaud est, en résumé, un écrivain fascinant.

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4