25 après Beijing, le chemin pour l’égalité est encore long…

C’était un événement marquant pour la promotion de l’égalité des sexes. Un quart de siècle après la quatrième conférence mondiale sur les femmes de Beijing, que reste-t-il ? A cette occasion, l’ONU Femmes démontre dans un rapport que l’écart entre les hommes et les femmes est aujourd’hui encore trop important.

L’ONU Femmes revient dans un rapport sur « l’égalité des sexes » à l’occasion du 25ème anniversaire de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes. Pour rappel, ce moment historique en matière de promotion des droits des femmes a permis l’élaboration de la feuille de route visionnaire du Programme d’action de Beijing. Mais 25 ans après, quel bilan ? En un mot, mitigé. Malgré quelques avancées notamment dans la scolarisation des jeunes filles, beaucoup de travail reste encore à faire. En effet, comme le déplore l’ONU Femmes, 1 siège sur 4 est occupé par les femmes dans les parlements nationaux, la pauvreté extrême touche 25% plus les femmes que les hommes, les femmes consacrent en moyenne plus de 4h aux tâches domestiques contre moins de 2h pour les hommes, les femmes sont payées 16% de moins que les hommes ou encore 65 % de femmes disposent d’un compte bancaire contre 72% d’hommes, et ce, au niveau mondial. Dans cette publication, l’ONU Femmes rappellent justement que « les femmes qui appartiennent aux groupes vulnérables et marginalisés doivent relever des défis encore plus grands, y compris un manque d’accès aux services publics essentiels »…

7 joueuses marocaines prennent part cette année à la 26ème édition de la Coupe Lalla Meryem qui se déroulera du
L’enfant de cinq ans était mort en février 2022 après être tombé au fond d’un puits au nord du pays.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4