Sommet de la femme RNIste : des ateliers thématiques pour l’égalité des genres

Sept ateliers axés sur plusieurs problématiques ont constitué l’un des temps forts de la 2è édition du Sommet de la Femme Rniste. Détails.

Une conférence plénière et sept ateliers thématiques ont été organisés le 4 mars dernier à Marrakech dans le cadre du Sommet de la Femme RNIste afin de proposer une série de mesures et d’actions concrètes pour consolider et améliorer la situation de la femme marocaine. Le premier atelier axé sur « Le contexte juridique et sa nécessaire évolution » a été l’occasion de débattre du Code de la famille, du Code pénal, de la loi sur les violences faites aux femmes ainsi que des droits politiques et de la parité. Mustapha Baitas, ministre délégué, chargé des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, et membre du Bureau politique, des avocats et des militants associatifs ont pris part à cet atelier, enrichissant le débat de leurs idées et propositions.

Le deuxième atelier appelé « Activité, emploi : Encourager le potentiel féminin et promouvoir l’investissement » a surtout abordé la question de la libération du potentiel des femmes marocaines dans le marché du travail. Plusieurs personnalités dont Naoual Aïssaoui, secrétaire générale du ministère délégué auprès du Chef du gouvernement, chargée de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des politiques publique ainsi que l’ancien ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Boussaid, y ont pris part et ont répondu aux questions des participantes. Le troisième atelier dénommé « Éducation et alphabétisation : Comment atteindre les objectifs de développement durable ? » a permis à Loubna Louzi, directrice de formation à l’OFPPT, ou encore à Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, du préscolaire et des sports, membre du bureau politique d’aborder les différentes problématiques du système éducatif marocain et d’en débattre avec la nombreuse assistance, fortement intéressée par cette thématique.

Le quatrième atelier qui a porté sur le thème de la « Santé, prévention et prise en charge », s’est, pour sa part, déroulé en deux cessions. La première a focalisé sur  l’accélération de la réforme de la santé au profit des populations vulnérables. La seconde session a abordé la problématique de la prévention, comme pilier de la réforme médicale au bénéfice des populations vulnérables. Il a été marqué par la participation de quelque huit intervenants dont Fatima Zahra Hafidi Alaoui, doyenne de la Faculté de médecine de Laâyoune ainsi que Lamia Chakiri, déléguée régionale de la santé à Souss-Massa Daraa. Le cinquième atelier intitulé « L’entrepreneuriat social et solidaire : quels leviers pour l’autonomisation, l’inclusion et le développement ? » a concerné l’inclusion économique des femmes au Maroc. Plusieurs intervenants y ont pris part dont Fatim-Zahra Ammor, ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie ou encore Mohamed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts et membre du bureau politique.

Le sixième atelier a abordé, pour sa part, la question des « Marocains résidant à l’étranger : un potentiel humain au service du développement ». Les différents participants, dont Nadia Bouaida, députée et présidente de la Commission des affaires étrangères au Parlement ainsi que Anis Birrou, ancien ministre et membre du bureau politique, ont débattu de différentes problématiques auxquelles font face les Marocains résidant à l’étranger. Le septième atelier a été axé sur la question des « Politiques publiques et genre : culture, art, sport, environnement et média ». Scindé en deux sessions, l’atelier a permis aux intervenant d’aborder tout d’abord les politiques publiques et approche genre en vue de renforcer la gouvernance territoriale. La seconde session a ensuite permis d’aborder la question de la participation des femmes dans les sports, la culture et les médias. Plusieurs personnalités dont Nabila Rmili, maire de Casablanca ou encore Nawal El Moutawakel, ancienne ministre et membre de la commission exécutive du comité international olympique, ont intervenu à cette occasion et répondu aux questions des participantes.

« Les Écoles Al Madina » dévoilent leur nouveau plan de développement stratégique : Madina Kids et Madina Schools, sous
L’Institut français du Maroc, en partenariat avec les éditions La Croisée des Chemins, accueillera en tournée au Maroc Gilbert Sinoué
Du 18 au 20 avril, Rabat vibrera au rythme de la gastronomie marocaine lors du IVème Chapitre des Disciples Escoffier
La deuxième édition des « Nuits du film Saoudien » se tiendra dans 5 pays à travers le monde. Le
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4