« Les Fleurs d’Yves Saint Laurent » et « Cactus » au musée YSL Marrakech

Le Musée Yves Saint Laurent Marrakech dévoile deux expositions inédites : « Les Fleurs d’Yves Saint Laurent » (jusqu’au 05 janvier 2025) et « Cactus » (jusqu’au 07 juillet 2024).
Les fleurs ont toujours fasciné les plus grands artistes dont l’un des plus célèbres, Yves Saint Laurent. Pour la première fois, le Musée Yves Saint Laurent Marrakech et le Musée Yves Saint Laurent Paris ont imaginé une exposition conjointe : « Les Fleurs d’Yves Saint Laurent », dont le premier volet est à découvrir, jusqu’au 05 janvier 2025, dans la ville ocre. Sous le commissariat de Gaël Mamine et d’Olivier Saillard, la sublime exposition met en avant la relation qu’entretenait le créateur avec la nature en particulier les fleurs. « Yves Saint Laurent, sans doute le plus grand artiste parmi les couturiers, n’a jamais cessé de nous raconter la puissance des fleurs dans ses créations: leur beauté, leur présence dans l’histoire de l’art, leur symbolique, a notamment expliqué Alexis Sornin, directeur du Musée Yves Saint Laurent Marrakech. Lire et étudier les fleurs dans l’œuvre d’Yves Saint Laurent, c’est aussi parcourir une part de sa vie intime: du muguet fétiche de Christian Dior, au lys anagramme de ses initiales, en passant par les roses de l’amour et les bougainvilliers du Maroc ou le blé porte-bonheur, toutes nous parlent de lui ». Dans « Les Fleurs d’Yves Saint Laurent », des bijoux et 40 modèles d’YSL sont exposés, agrémentés pour certains de magnifiques poèmes minutieusement choisis. Des techniques utilisées aux coupes et coloris, tout est décortiqué pour le plus grand plaisir des visiteurs.

A quelques pas de là, dans la galerie temporaire du musée, une autre exposition met en avant la nature : « Cactus ». Sous le co-commissariat de Marc Jeanson, botaniste au Muséum national d’Histoire naturelle à Paris, et Laurent Le Bon, président du Centre Pompidou à Paris, cette exposition  se veut « un cabinet de curiosité pluridisciplinaire (vidéos, photos, sélection d’herbiers, etc.) » dédié à cette plante. Grâce à une scénographie attrayante, le célèbre spécimen ne peut que nous passionner. « Cette exposition a l’ambition de montrer l’extraordinaire diversité et l’unicité des cactées et plantes succulentes par le biais d’une grande diversité d’expressions artistiques en dialogue : leur très riche histoire iconographique, ornementale et ethnologique, des œuvres d’art ancien et contemporain, des objets d’art ainsi que des spécimens d’Histoire naturelle », comme l’expliquent Marc Jeanson et Laurent Le Bon. A voir jusqu’au 07 juillet 2024.

Ghizlaine Badri Lahlou est curatrice et commissaire d’exposition de “Révélation de l’âme”, la nouvelle exposition de Rajae Lahlou à la
L’intimité du couple pendant le mois sacré est négligée. On croit bien à tort que spiritualité et sexualité ne peuvent
L’Atelier Saveurs nous propose pour ce Ramadan de belles recettes, inspirées d'une cuisine de grand-mère, pour sublimer la table
Dévoilé officiellement le 1er avril dans les rues de Casablanca le 1er avril, Yango Navigation promet une transformation radicale des
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4