Le Roi Mohammed VI inaugure la Cité des Métiers et des Compétences de Rabat-Salé-Kénitra

Le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a procédé, mardi à la ville de Tamesna, à l'inauguration de la Cité des Métiers et des Compétences (CMC) de la région de Rabat-Salé-Kénitra, un établissement de formation professionnelle de nouvelle génération au service de l’excellence et de l’innovation.

Faisant partie d’un programme global qui prévoit la réalisation de 12 CMC au niveau des différentes régions du Royaume pour un investissement prévisionnel global de 4,4 milliards de dirhams, la CMC de Rabat-Salé-Kénitra traduit l’intérêt particulier qu’accorde le Souverain au secteur de la formation professionnelle, en tant que levier stratégique de compétitivité économique et voie prometteuse pour l’insertion professionnelle de la jeunesse.

Elle a été réalisée par l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) en exécution des Hautes Orientations Royales, et conformément à la nouvelle feuille de route relative au développement de la formation professionnelle qui établit de nouveaux critères matériels, pédagogiques et de gouvernance, garantissant une formation de qualité et une certaine convergence entre les formations dispensées et les besoins réels du marché du travail.

Pour qu’elle puisse remplir pleinement sa mission, la Cité des Métiers et des Compétences de Rabat-Salé-Kénitra est dotée d’espaces pédagogiques et de vie, garantissant à la fois le développement des compétences techniques et transversales, ainsi que l’épanouissement des stagiaires.

En fait, la CMC abrite 6 pôles sectoriels dédiés à l’acquisition des compétences métiers, avec 6 plateformes d’application intégrées pour une formation immersive axée sur le « learning by doing », en permettant des mises en situation complexes, proche de la réalité de l’entreprise, tout au long du processus d’apprentissage.

Il en est ainsi du pôle « Industrie » conçu en usine pédagogique qui offre l’avantage de permettre la cohabitation d’une dizaine de spécialités différentes relevant des métiers QHSE, des Génies Industriel, Électrique et Mécanique, ainsi que des métiers de l’Automobile.

Ce pôle est également doté d’une mini-chaîne de fabrication de bornes de recharge pour les véhicules électriques, une plateforme d’application à taille réelle dont la gestion de la production et de la maintenance est assurée par des équipes pluridisciplinaires de stagiaires relevant des différentes spécialités du pôle.

La Cité des Métiers et des Compétences abrite aussi un pôle « Tourisme & Hôtellerie », doté d’un hôtel et restaurant pédagogiques pour une préparation adaptée aux conditions réelles d’exercice du métier, un pôle « Agriculture » avec une ferme pédagogique, un pôle « Gestion & Commerce » comprenant une entreprise virtuelle de simulation, un pôle « Services à la Personne et à la Communauté » avec une crèche et un appartement pédagogiques, ainsi qu’un pôle « Digital et Intelligence Artificielle ».

La CMC comporte aussi des structures communes, notamment un Centre de langues et Soft Skills, un Centre d’Orientation Professionnelle, une Chaine d’innovation (Coworking, FabLab, Digital Factory et Incubateur), un studio des MOOCs permettant de soutenir l’inclusion du Digital Learning via la production de contenus numériques pour la formation, une Médiathèque et un Centre de Conférences.

Pour ce qui est des espaces de vie, la nouvelle Cité dispose d’une Maison de Stagiaires d’une capacité de 700 lits et couverts, d’une cafétéria, d’un foyer, de plusieurs espaces de rencontres et terrains de sport (football, volleyball, handball et basketball).

Édifiée sur un terrain de 10 Ha, la CMC de Rabat-Salé-Kénitra vient enrichir et renforcer davantage le dispositif de formation de l’OFPPT dans la région grâce à une capacité d’accueil annuelle de 3.560 places pédagogiques, qui sera portée à 4.560 dès l’année prochaine grâce aux deux antennes rattachées à la Cité, à savoir l’Institut de Formation dans les Métiers de la Santé de Rabat (en cours de réalisation et offrant 560 places pédagogiques/an) et l’Institut de Formation dans les Métiers de l’Agro-Industrie de Kénitra (Projet réalisé avec une capacité de 440 stagiaires/an).

L’offre de formation dispensée par la Cité des Métiers et des Compétences de Rabat-Salé-Kénitra concerne ainsi 8 secteurs métiers, dont 4 nouveaux, choisis en tenant compte des spécificités du tissu économique régional. Elle se déclinera en 105 filières de formation, dont 80 filières nouvellement créées et 25 filières restructurées et actualisées. Il s’agit d’une offre diversifiée, tournée vers les nouveaux métiers. Les principales familles de métiers retenues concernent les secteurs du Digital et Intelligence Artificielle (22 filières), de la Santé (15 filières), de l’Agriculture (14 filières), du Tourisme & Hôtellerie (13 filières), de Gestion & Commerce (13 filières), de l’Industrie (11 filières), de l’Agroalimentaire (11 filières) et des services à la personne et à la Communauté (6 filières).

En plus des formations diplômantes ouvertes sur les niveaux Technicien spécialisé, Technicien et Qualification, la carte de formation de la CMC de Rabat-Salé-Kénitra offrira également des formations qualifiantes, de courtes durées, qui permettront l’acquisition ou l’approfondissement de compétences spécifiques et l’obtention d’un certificat de formation.

Les stagiaires de la CMC bénéficieront également d’un système de passerelles favorisant de meilleures perspectives d’évolution et d’insertion des jeunes.

Fruit d’un partenariat entre l’OFPPT, le Fonds Hassan II pour le développement économique et social et le Conseil Régional de Rabat-Salé-Kénitra, ce projet a nécessité un investissement estimé à 380 MDH. Ce budget ne couvre pas le coût des deux Instituts spécialisés dans les métiers de la Santé et de l’Agro-Industrie rattachés à la nouvelle Cité.

La CMC de Rabat-Salé-Kénitra est la 4ème Cité des Métiers et des Compétences à ouvrir ses portes pour accueillir les jeunes en formation, après celles de Souss-Massa, l’Oriental et de Laâyoune-Sakia-El Hamra qui ont démarré la formation entre octobre et novembre 2022.

La rentrée littéraire qui s’étend d’août à octobre, est marquée cette année par un recul important du nombre de titres
Travail, enfants, maison : en période de rentrée, ce qu’on appelle la “charge mentale” du foyer pèse encore le plus
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4