“From Douar Shanty to New York”, le road-photography onirique de Mourad Fedouache

Le jeune photographe marocain, Mourad Fedouache, expose ses œuvres pour la première fois à American Arts Center de Casablanca ce jeudi 9 mars. L’occasion de découvrir ou re découvrir avec “From Douar Shanty to New York, le talent brut d’un capteur d’émotion qui propose une immersion totale dans lson douar natal histoire de balayer les préjugés et les clichés. Le tout supervisé par le critique d’art et commissaire d’exposition : Amine Boushaba.

« Je continuerais à rêver, tant que le rêve restera gratuit ». Telle est la démarche de Mourad Fedouache, photographe de 22 ans lauréat de l’émission Dream Artist de 2M, qui s’expose ce jeudi 9 mars à Casablanca. « Dans From Douar Shanty to New York, le projet photographique de Mourad Fedouache, il est question d’un rêve. Celui d’un gosse des bidonvilles de la grande périphérie de Kénitra, plus particulièrement de Sidi Yahya El Gharb, qui rêve de conquête du monde et d’ailleurs lointains. Pour Mourad il s’agit beaucoup moins d’une géographie physique qui s’encombre de mille et une contraintes frontalières, administratives, financières… que d’une géographie du rêve, beaucoup plus accessible » explique Amine Boushaba, commissaire de l’exposition – voyage, invitation dans une immersion totale dans son douar.

Quand l’intime dépeint les clichés

Un travail centré sur l’intime, voir l’introspection, dévoilant des morceaux d’histoires personnelles, loin, très loin de tout cliché misérabiliste ou de voyeurisme indécent. L’œil de Mourad est empreint d’une empathie certaine pour les siens. A travers ses « paysages humains », il nous invite à partager le quotidien d’une communauté forte et fragile à la fois.

Mourad nous invite chez lui, à partager les fêtes familiales, les rituels religieux, les joies et les peines. Une porte entrouverte sur une sphère des plus intimes, qu’il a su capter avec une esthétique puissante et généreuse. Un quotidien, qui malgré les difficultés, les privations, est fait de solidarité, de gestes de tendresse, de franche camaraderie, et de beaucoup de dignité.

Retranscrire l’intensité de moments, par un geste, un regard, c’est bien ce que fait Mourad Fedouache, en mettant les figures humaines toujours au centre de son travail. S’il n’hésite pas à dépeindre les conditions de vie extrêmement difficiles dans son douar, c’est à travers les yeux rieurs des enfants qu’il raconte le monde. Son regard effleure ses personnages, évoquant bien plus la douceur d’une caresse que la colère d’un coup de poing, que l’artiste du haut de ses 22 ans aurait pu légitiment revendiquer. Au lieu de cela, Mourad use de sa caméra comme il userait d’un pinceau, se jouant d’une palette chromatique faites de jaunes d’or, de bleus intenses ou de rouges orangés, sublimée par une lumière incidente qui exulte la lisibilité de chaque détail de ses « scènes humaines ».

Cela confère un aspect quasi solaire aux visages des enfants que Mourad capture avec beaucoup de délicatesse, et qui nous renvoient vers un optimisme des plus contagieux. Aussi attentionnés soient-ils, les clichés de Mourad Fedouache ne sont pas moins engagés. Son travail, attendri l’œil au premier regard, mais il impacte, questionne et peut même déranger, tant il est le reflet d’une réalité sans filtre. En photographiant des moments de vie, miroir d’une dure réalité, en ce faisant diariste de cette vie dépouillée et sans artifice, il en appelle à notre sensibilité. Entre humanisme, humilité et finesse, Mourad Fedouache nous raconte le quotidien d’une communauté, si proche et si éloigné du notre. From Douar Shanty to New York est un magnifique pied de nez, une belle et touchante farandole, contre les aprioris et les clichés douteux qui nous encombrent.

Pour son concert lors de la 27ème édition du Festival des musiques sacrées du monde de Fès, Kim Burrell sera
Ancrées dans les traditions mais s’inscrivant dans la contemporanéité, les tenues de Ghita Lahrichi composent une silhouette beldi-chic reconnaissable entre
Une robe à manches bouffantes, des ballerines ultra-tendances et des bijoux fins et raffinés… Voyons la vie en rose avec
une composition d'un bel effet pour une salade gourmande.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4