Clap de fin pour la 25e édition du Festival Gnaoua

Essaouira a vibré ce samedi 29 juin 2024 lors de la soirée de clôture du Festival Gnaoua et Musiques du Monde, une édition marquante qui a rassemblé des artistes de renommée internationale et mis à l’honneur la richesse culturelle gnaouie.
La 25ème édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde s’est achevée en grande pompe, avec des performances qui ont marqué les esprits. Le célèbre Maâlem Hamid El Kasri a pris d’assaut la scène Moulay Hassan, captivant le public avec son guembri et sa voix puissante. Sa prestation a une nouvelle fois démontré l’universalité de la musique gnaoua.

Sur la scène de la plage, le duo Aïta Mon Amour a captivé les amoureux de la musique traditionnelle marocaine. Leur fusion de chants ruraux séculaires popularisés par les Chikhates avec des sonorités électroniques a offert un concert envoûtant, plongeant le public dans l’authenticité de la culture marocaine.

Le groupe algérien Labess, très attendu, a également brillé sous la direction de Nedjim Bouizzoul. Leur performance dynamique et éclectique a réaffirmé leur engagement pour la paix et la tolérance, des valeurs chères aux festivaliers marocains.

Cette édition anniversaire a réuni plus de 400 artistes pour un total de 53 concerts, explorant une large gamme de genres musicaux. La fusion avec l’art gnaoui a été particulièrement mise en avant, confirmant le statut du festival comme un rendez-vous culturel incontournable à l’échelle internationale.

Mais le festival ne s’est pas limité à la musique. La 11ème édition du Forum des droits humains, organisée en partenariat avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger, a exploré le thème « Maroc, Espagne, Portugal : une histoire qui a de l’avenir ». Ce forum a favorisé des échanges constructifs sur les liens historiques et les perspectives futures entre ces nations.

En outre, le festival a proposé un programme de formation avec la prestigieuse Berklee College of Music, des tables rondes sur la culture gnaouie, une grande exposition d’artistes marocains, et de nombreuses autres activités à travers Essaouira.

Ainsi, cette édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde a une fois de plus démontré que cet événement est un espace de découverte et de célébration des traditions musicales du monde entier. Les festivaliers repartent avec des souvenirs impérissables et l’envie de revenir pour la prochaine édition!

C’est dans la douceur de vivre méditerranéenne que New Tangier présente une nouvelle collection fluide, acidulée et résolument décontractée. La
C’est l’été, les températures montent, quoi de mieux que de rester au frais et de binge watcher sur Netflix. Si
Si en 2023 une blessure a empêché, quelques jours seulement avant le début de la saison à Hawaï, "le lion
L’artiste Faiçal Adali, reconnu pour son approche innovante et sa capacité à capturer l'essence de la culture marocaine tout en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4