Une femme à la présidence de l’AMMC pour réformer le marché boursier marocain

La nomination par le Roi de Nezha Hayat à la présidence de l’Autorité du marché des capitaux (AMMC) est une belle victoire pour les femmes et un signal fort donné par le souverain, tant il est habituel de voir des hommes occuper ce genre de poste.

L’AMMC, institution nouvellement créée, remplace le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) afin de mettre en œuvre la réforme du marché boursier marocain. Diplômée de l’ESSEC de Paris, Nezha Hayat a commencé sa carrière en Espagne où elle fut directrice du département Corporate Finance dans une société de bourse et directrice de la succursale Banco Inversion Marbella. En 1993, elle rentre au Maroc pour diriger la succursale off-shore de la BNP à Tanger. En 1995, elle entre à la Société générale marocaine des banques où elle occupe différents postes notamment en tant que présidente du conseil de surveillance de Sogebourse. En 2007, elle est nommée membre du directoire de la banque, en charge du pôle gestion privée et institutionnelle. Elle est également membre fondateur de l’AFEM (Association des femmes chefs d’entreprise du Maroc).

Le Festival de Cannes a accueilli en grande pompe la première projection du film tant attendu « Everybody Loves Touda
Le Courtyard By Marriott Casablanca Downtown ouvre mardi 21 mai au cœur de la ville économique.
Dans un monde inondé de contes de fées et de films romantiques, le mythe du Prince Charmant persiste. Remettre cette
La première édition du Festival “ComediaBlanca”, premier Festival International du Rire de Casablanca, s'est achevée samedi soir à la Cathédrale
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4