Un foyer sur six est dirigé par des femmes au Maroc

Parmi les 7 313 806 ménages recensés au Maroc, 1 186 901 sont dirigés par des femmes, soit près d’un ménage sur six (16,2%), comme le souligne le Haut-commissariat au plan (HCP) dans l’une de ses notes d’informations sur les aspects des femmes chefs de ménage en 2014. Des femmes, autonomes, audacieuses et courageuses, qui se sont retrouvées dans cette situation suite au décès de leur mari ou à un divorce. Le point en 10 chiffres.
  • 20,9% de femmes chefs de famille vivent seules contre 4,6% parmi leurs homologues masculins.
  • 55%, c’est le nombre de femmes veuves qui dirigent un foyer et 14%, c’est le taux de divorcées. Du côté des hommes, ce chiffre est de 1% (veufs et divorcés). Autre donnée : 20% sont mariées contre 93% des hommes.
  • 51% des femmes chefs de ménage sont âgées de plus de 54 ans.
  • 65% de ces femmes sont analphabètes, soit presque le double de leurs homologues masculins. 67% n’ont aucun niveau scolaire contre 35% parmi les hommes. 17% ont fréquenté le secondaire ou le supérieur contre 32% du côté des hommes.
  • 30%, c’est le taux d’activité des femmes chefs de ménage contre 81% parmi les hommes.
  • 39,4% des ménages dirigés par une femme occupent des logements d’une ou de deux pièces et 13,4% des habitations de cinq pièces et plus, contre respectivement 33,8% et 16,3% des foyers lorsqu’un homme est à sa tête.
  • 18,6% des ménages sont dirigés par des femmes en milieu urbain (896 091 ménages) contre 11,6% en zone rurale (290 810 ménages)
  • 18,7% (16 838 ménages), c’est le taux de femmes chefs de ménages dans la région de Guelmim-Oued Noun. Un chiffre qui est le plus élevé de tout le territoire. En deuxième position, on retrouve la région de Béni Mellal-Khénifra (18% ou 93 389 ménages), suivis du Grand Casablanca-Settat (17,4% ou 271 463 ménages) et de Rabat-Salé-Kenitra (17,3% ou 176 052 ménages).
  • 13,6% (126 289 ménages), c’est le taux le plus faible du nombre de femmes chefs de famille dans tout le pays. Ce chiffre a été enregistré à Marrakech-Safi. Deux autres régions sont également en bas du classement : les régions de Laayoune-Sakia El Hamra (15,1% ou 11 876 ménages) et Tanger-Tétouan-Al Hoceima (15% ou 119 886 ménages).
  • 3,4 personnes, c’est en moyenne le nombre de personnes à charge dans un foyer dont le chef est une femme contre 4,8 pour les hommes.

(Avec la MAP)

L’initiative vient en réponse au nombre croissant d’incidents dans le système de transport public du Pakistan impliquant le harcèlement et
Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4