Téléramadan, la revue d’un islam de notre temps

La nouvelle revue Téléramadan vient de sortir en France. Téléchargeable sur le net au prix de 10 euros, cette revue culturelle entend aborder l'islam autrement.

« Nous sommes le Grand Remplacement. » C’est par cette phrase que commence l’éditorial de Téléramadan, une revue lancée le 6 juin en France, premier jour du mois de Ramadan. A travers cette revue culturelle publiée une fois par an (au prix de 10 euros), les journalistes Mehdi Meklat et Badroudine Saïd Abdallah, animateurs du Bondy Blog et chroniqueurs sur France Inter et Mouloud Achour, ex du Grand Journal de Canal +, entendent faire exister une autre vision de l’islam dans le débat public. Téléramadan est la contraction de Télérama et ramadan. « Le ramadan est quelque chose qui existe en chacun de nous », explique Mouloud Achour. « Téléramadan, c’est une revue qui essaie de reconter un monde qui est en mouvement. » Dans ses 112 pages, une dizaine de jeunes plumes abordent l’islam dans sa complexité et s’expriment sur leur rapport à leur foi, à leur histoire, à eux-mêmes à travers des sujets qui privilégient la proximité. Couple et ramadan, reportage sur les migrants de Calais et leur foi, récit sur l’arrivée d’une mère de famille marocaine en France, mais également des figures de la diaspora ou du pays d’origine : Choumicha, la jeune actrice Oulaya Amamra ou la romancière Faïza Guene.

Pour célébrer le plus beau jour de sa vie ou pour un voyage de noces inoubliables, découvrez ces quatre sites
Une nouvelle ère s'annonce dans le domaine de la médecine et chirurgie esthétique au Maroc, avec l'ouverture de Ma Clinique
Recette du chef pâtissier Abderrahim Aït Lmouden de Mazagan Beach & Resort.
La ville ocre reste incontestablement la destination la plus prisée pour sceller l’union de deux êtres prêts à s’engager pour
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4