Soleil : protégez vos cicatrices !

Petit bobo, trace de boutons ou cicatrice chirurgicale, il faut absolument protéger les cicatrices du soleil pendant plusieurs mois, le temps que le processus de cicatrisation de la peau soit terminé. Nos conseils.

Durant le processus de cicatrication, l’épiderme fragilisé doit être protégé. Car pour se prémunir des UV, la peau produit un pigment brun qui fait apparaître des tâches brunes aux endroits lésés. Ces tâches mettront plusieurs mois à s’estomper. Dans le cas de cicatrices plus importantes, elles ne disparaitront pas si elles sont exposées au soleil.

Les cicatrices profondes et récentes (de moins de six mois) issues d’opérations chirurgicales ou de plaies importantes sont très sensibles. La peau y est plus fine, moins souple, et brûle plus rapidement sous l’effet des UV. En plus du risque d’hyperpigmentation, des tiraillements peuvent être ressentis. Pour ce type de cicatrices, les crèmes solaires ne suffisent pas. Il faut couvrir la zone à l’aide de vêtements ou d’un pansement.

Les cicatrices superficielles comme les griffures, les piqûres d’insectes ou les boutons grattés avec l’ongle créent une inflammation de l’épiderme qui deviendront brunes en cas d’exposition solaire sans protection. A ces endroits (et ailleurs par la même occasion), on utilisera un produit solaire d’indice élevé (50+). L’application doit être renouvelée toutes les deux heures et après chaque baignade. Il existe aujourd’hui des sticks anti-UV à appliquer localement.

Pour son concert lors de la 27ème édition du Festival des musiques sacrées du monde de Fès, Kim Burrell sera
Ancrées dans les traditions mais s’inscrivant dans la contemporanéité, les tenues de Ghita Lahrichi composent une silhouette beldi-chic reconnaissable entre
Une robe à manches bouffantes, des ballerines ultra-tendances et des bijoux fins et raffinés… Voyons la vie en rose avec
une composition d'un bel effet pour une salade gourmande.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4