Sept films marocains aux 31èmes Journées Cinématographiques de Carthage à Tunis

Sept productions marocaines seront à l’affiche de la 31ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC), prévues du 18 au 23 décembre à Tunis.

Pour la 31ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC), sept films marocains sont au programme. Ainsi, dans la catégorie courts-métrages, seront projetés « Tikita-A-Soulima » d’Ayoub Layoussoufi, « Trajets » de Faouzi Bensaid, « Aya Va à la plage » de Maryam Touzani et de « chiens errants » de Yasmine Kassari. Dans la section long-métrage, « Wechma » de Hamid Bennani, et dans la catégorie « coups de cœurs » par « Ali Zaoua, le prince de la rue » de Ali Zaoua et « C’est eux, les chiens » de Hicham Lasri. Déjà reportés deux fois en raison des restrictions engendrées par la pandémie de Covid-19, le festival aura au final bien lieu mais sans compétition officielle. Ce sera une édition rétrospective. Cette 31ème édition, qui se tiendra dans les salles, verra la participation de 34 longs-métrages, 66 courts-métrages et 7 films coup de cœur. Il s’agit de films africains et arabes, sortis entre 1966 et 2019. Cette édition sera notamment marquée par un hommage spécial au grand acteur égyptien Abdelaziz Makhyoun pour l’ensemble de son œuvre cinématographique et ses œuvres ayant marqué l’histoire des JCC. Des hommages seront également rendus à quatre réalisateurs dont l’œuvre a marqué l’histoire du cinéma de la région arabe et africaine en l’occurrence Mohamed Hondo (Mauritanie) et Djibril Diop Mambetty (Sénégal), ainsi que Salma Baccar et Abdeltif Ben Ammar de Tunisie.

(Avec Map)

7 joueuses marocaines prennent part cette année à la 26ème édition de la Coupe Lalla Meryem qui se déroulera du
L’enfant de cinq ans était mort en février 2022 après être tombé au fond d’un puits au nord du pays.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4