Rallye Aicha des Gazelles : l’aventure continue (photos)

Retour en images sur la 18ème édition du Rallye Aicha des Gazelle, l'aventure humaine et solidaire qui se déroule actuellement dans le désert marocain.

Equipe 110. Carole Delhaye et Dounia Bennani

Arrivée : 20h31
Classement : 61 ème

Début de journée exceptionnelle pour ce merveilleux duo, qui jusqu’à présent a fait preuve de professionnalisme. Toujours au cap, réalisant des descentes très difficiles. Il réalise un parcours sans faute jusqu’à la dernière balise. Carole et Dounia étaient le premier équipage marocain à franchir l’ultime point avant le bivouac. Emportées par la joie, leur trajet vers le campement fut fatal. Alors qu’il ne restait que 16 kilomètres pour le cantonnement, Carole et Dounia prennent la mauvaise direction. Six kilomètres plus tard, des concertations avec d’autres équipages les enfoncent encore plus. Malheureusement, Elles ont fait, a peu près, quatre vingt kilomètres en plus pour enfin arriver au camp. Une erreur de débutantes qu’elles auraient pu éviter ! 

Équipe  121. Hanane et Farah Amraoui

Arrivée : 15h27
Classement : 24 ème

Farah et Hanane ont pelleté toute la journée, elles ont tanquées à plusieurs reprises. Elles réalisent aujourd’hui sept étapes et ratent la huitième vu qu’elles sont arrivées en retard. l’Étape marathon s’annonce difficile, les deux gazelles ne sont pas très confiantes.

Équipe 129. Sara Benazouz et Sara El Azzaoui

​Problème mécanique ….. Elles sont rentrées ce lundi matin après avoir passé la nuit hors bivouac . Leur embrayage a lâche . Selon le chef mécanicien cela nécessite 4h heures de travail. Elles risquent de perdre la journée si la 1ère balise n’est pas atteinte avant midi . Le duo  a une baisse de moral , surtout que c’est l’anniversaire de Sara El Azzaoui aujourd’hui ! Nous croisons les doigts pour cette équipe adorable et qui a fait une belle performance jusqu’ici ! En attendant elles se reposent !

Équipe 210. Marie Christine Lapeyre et Daniele Dubos

Arrivée : 21h15
Classement : 32 ème

Toujours de bonne humeur, le duo Souiri a pu faire ses 8 balises, lors de cette quatrième étape. Devant l’œil des photographes et caméramans, Christine est au volant. Elle sous-estime une impressionnante montée. Arrivée en haut, elle ralentit et s’ensable. Elles se sont rapidement sorties. Ce fut le seul incident. Le retour au bivouac a été laborieux, elles sont arrivées à l’atteindre à 21h15.
Pour demain, l’étape marathon qui se déroule en deux jours s’annonce très difficile. Nos deux gazelles comptent aller au champignon !

N° 239. Hind Tangui et Marina Garcia Escamez

Arrivée : 18h07
Classement : 81 ème

Très joviale, ce duo chantonnait Marina Hind, Marina Hind lors de leur arrivée. Cette équipage traine encore la fatigue de la première étape, quand elles ont dormi en-dehors du bivouac. Aujourd’hui, leur parcours était fluide. Arrivée à la cinquième étape elles décident de laisser tomber les trois dernières et retournent au bivouac pour reprendre des forces sachant que l’étape de demain demandera de la concentration et beaucoup d’efforts.

N° 244 = Houda Khaloufi et Nadia Atlassi

Arrivée : 16h30
Classement : 125 ème

L’équipage invisible ! Depuis le début de cette manifestation, nous n’avons pas pu les avoir. Elles rentraient tardivement après chaque étape et se dirigeaient directement vers leur tente. Pour la première étape, Ces débutantes du rallye ont réalisé une seule balise. Le deuxième jour, elles atteignent les trois premières balises et trois dernières qui sont automatiquement annulées, puisque les deux étapes intermédiaires ne sont pas atteintes  ! Pour la troisième étape, celle des dunes et malgrè la difficulté du parcours. elles arrivent à faire les huit balises suite à trois ensablage. Aujourd’hui, elles ont eu quatre balises, la dernière était difficile à trouver. Étant épuisées, elles décident de rentrer au bivouac. On sent une tension entre ce duo pour des raison que l’on ignore…

Équipe 245. Myriam Filali Main et Karima Laaroussi Mouhiy

Arrivée : 19h15
Classement : 1ère

Au menu montagnes, plaines, petites dunes, herbes à chameau et reg. Toujours au cap, cette équipe a parfois pris des risques pour garder le cap pour rattraper les erreurs d’hier. Parcours parfait, elles arrivent à décrocher la première place pour cette journée. Pour demain Myriam angoisse pour l’étape marathon.

Après une édition aux Emirats arabes unis en 2022, la Coupe du monde des clubs, dénommée Mondialito, débute ce soir
La tendance argenté fait un retour remarqué cette saison. Découvrez notre sélection de pièces à shopper pour briller de mille
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4