Nos ftours du ramadan par région

Si Ramadan nous réunit autour de mets typiques, il existe des spécialités spécifiques à chaque région du Maroc. Petit panorama des chiouates selon la zone géographique.

A Casablanca, les mets sont très variés. Sur la nappe, on trouve du poisson, des dattes, de la hrira et autres petits gâteaux marocains. A El Jadida également, ce sont les plats de la mer qui rompent le jeûne, comme des fritures, des fruits de mer mais également du tagine de congre et de raisins secs. Ohé matelot !

La ville ocre est plus carnivore, elle. Les Marrakchis sont très friands de tanjia. Pastilla et tride sont aussi de la partie. Le sucré accompagne également ces plats délicieux avec des briouates, dattes et chebakkia. On en bave d’avance…

A Fès, la hrira est un must. Et autres gourmandises… Qrachel, brioches au sésame, msemmen au khlii ou le fabuleux sellou, la table est garnie et gourmande. A Meknès , le jeûne est rompu avec du café sinon rien. Au lieu des dattes, les Meknassis rompent leur jeûne avec une banane.

Dans la région de Souss, le ftour est typique. A l’instar de Casablanca, les Soussis sont des aficionados de poisson. Mais pas que… Au lieu de la hrira, c’est une soupe de mais à l’huile d’argan qui trône sur la table des victuailles. Le amlou est également une gourmandise de choix pour les habitants de la région. A une vingtaine de kilomètres d’Agadir, dans la province de Chtouka Ait Baha, c’est le mriss , un mélange de lait et de farine relevé à l’huile d’argan qui fait figure de favori. L’aghroum ouzgui, un plat traditionnel fait maison, accompagne les plats du mois sacré. Dans la province de Taliouine, le roi couscous est servi comme plat principal. Quels chanceux !

A Rabat, la tradition qui est à l’honneur puisqu’on ne déroge pas avec l’incontournable datte. Briouates, meloui, beghrir, chebakkia et œufs sont les grands classiques d’un ftour rbati.

Ah, Tanger et son tagine tagra… C’est l’assiette incontournable du ftour. Ce tagine de sardines au four est très prisé des Tangérois qui ne jurent que par lui. Il laisse ensuite la place aux classiques dattes, hrira et la chebakkia pour le sucré.

Les Oujdis se délectent de pâtisseries. Makrout (à base de dattes, figues et amandes), zlabia (gâteau au miel), zammita (dérivé du sellou) ornent les tables de cette région. Des plats typiques tels que la saikouk, la mbessess, la tchicha ou encore le barkoukech enchantent les familles pendant Ramadan.

Pour célébrer le plus beau jour de sa vie ou pour un voyage de noces inoubliables, découvrez ces quatre sites
Une nouvelle ère s'annonce dans le domaine de la médecine et chirurgie esthétique au Maroc, avec l'ouverture de Ma Clinique
Recette du chef pâtissier Abderrahim Aït Lmouden de Mazagan Beach & Resort.
La ville ocre reste incontestablement la destination la plus prisée pour sceller l’union de deux êtres prêts à s’engager pour
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4