Nawal Al-Saadawi, l’écrivaine féministe égyptienne, est décédée

L’écrivaine Nawal El Saadawi figure égyptienne de l’émancipation des femmes dans le monde arabe, est morte ce dimanche 21 mars à l’âge de 89 ans.

Icône du féminisme en Egypte, Nawal Al-Saadawi a milité sa vie durant pour les droits des femmes et contre le patriarcat, la polygamie, le port du voile, les inégalités successorales entre les hommes et les femmes, et surtout l’excision qui touche plus de 90 % des Egyptiennes (elle-même a été excisée à l’âge de 6 ans).

Ses positions lui ont valu des menaces de la part des islamistes, ce qui l’a poussée à s’exiler pendant de longues périodes aux États-Unis, mais elle revenait toujours dans pays.

Née en 1931 dans le petit village de Kafr Talha, dans le delta du Nil, Nawal Al-Saadawi était médecin psychiatre, écrivaine et essayiste. Elle est l’autrice d’une cinquantaine d’ouvrages, dont notamment “Au début, il y avait la femme” et “La Femme et le Sexe”.

Après une édition aux Emirats arabes unis en 2022, la Coupe du monde des clubs, dénommée Mondialito, débute ce soir
La tendance argenté fait un retour remarqué cette saison. Découvrez notre sélection de pièces à shopper pour briller de mille
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4