Mawazine : Diana Karazon éblouit la scène Nahda

La chanteuse jordanienne Diana Karazon a fait vibrer le public de la scène Nahda mercredi 26 juin. Une représentation donnée à l’occasion de la 18ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde organisée jusqu’au 29 juin.

Diana Karazon a embarqué le public de la scène Nahda dans l’univers de la musique arabe classique. La chanteuse jordanienne a donné un concert mercredi 26 juin lors de la 18ème édition du Festival Mawazine-Rythmes du Monde. Enveloppée du drapeau marocain, elle a notamment chanté plusieurs de ses célèbres titres sur les rythmes de la Dabka, dont « Inssani Ma Binssak », « Inta El gharam », « Wayak » et « Min Biyfakrak ». Chanteuse, présentatrice télé et actrice, Diana Karazon est devenue célèbre après avoir remporté la première saison de SuperStar 2003 (version arabe de la Nouvelle Star). Avec quatre albums à succès, l’artiste jongle entre chansons égyptiennes, libanaises, Khalijis mais aussi dialecte jordanien. Avant que cette artiste qui est l’une des chanteuses les plus populaire de son pays monte sur scène, c’est la star libanaise Walid Toufic qui avait donné le ton de la soirée en transportant le public à l’âge d’or de la chanson arabe.

 (Avec MAP)

BYD a organisé avec succès le lancement de son nouveau modèle Seal U DM-i au sein de son showroom à
Ce maquillage glamour met l’accent sur les yeux avec un regard intense travaillé dans des tonalités marron glacé et une
L’Intelligence artificielle façonne le monde de demain. L’enjeu de sa maîtrise est fondamental. Aussi, faire de l’IA un moteur d’égalité
C’est dans le somptueux cadre de l’hôtel Conrad Rabat Arzana, que s’est tenu les 19 et 20 avril, le 4ème
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4