Maroc : des étudiantes américaines se plaignent du harcèlement sexuel

Et ça n'en finit pas. Les expatriées continuent à pâtir du harcèlement de rue au Maroc. Cette fois, ce sont des étudiantes américaines en échange universitaire qui s'en plaignent.

Elles ne s’attendaient pas à un harcélement aussi intense. Sans soutien de la part de leur programme et de leur équipe pédagogique, 16 étudiantes américaines ont relaté au coordinateur scolaire des « plaintes répétées de discrimination sexuelle et de harcélement sexuel » à Rabat. Au cœur de la médina, où les rues sont parfois étroites et mal éclairées, une étudiante explique que la crainte de se faire harceler est amplifiée. « Je pense que la ligne a été franchie », déclare une des Américaines. Une mauvaise expérience pour les étudiantes qui se réjouissaient pourtant de visiter le royaume chérifien.

Pour son concert lors de la 27ème édition du Festival des musiques sacrées du monde de Fès, Kim Burrell sera
Ancrées dans les traditions mais s’inscrivant dans la contemporanéité, les tenues de Ghita Lahrichi composent une silhouette beldi-chic reconnaissable entre
Une robe à manches bouffantes, des ballerines ultra-tendances et des bijoux fins et raffinés… Voyons la vie en rose avec
une composition d'un bel effet pour une salade gourmande.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4