Maltraitance : 700 enfants équipés d’alarme de poche d’autodéfense

Les associations Al Karam et Mekkil, porteuses du projet « Jamais sans mon alarme », ont distribué à près de 700 enfants, à Marrakech, des alarmes de poche d’autodéfense qui leur permettent, en cas de danger, de déclencher une sirène de 120 décibels, audible à plus de 600 mètres.

A Marrakech, près de 700 enfants ont reçu des alarmes de poche d’autodéfense, dans le cadre du projet « Jamais sans mon alarme » porté par les associations Al Karam et Mekkil. Ainsi, en  cas de danger, ces enfants peuvent déclencher une sirène de 120 décibels, audible à plus de 600 mètres. La distribution a concerné lezs enfants internes et externes de l’Association Al Karam, des enfants d’écoles primaires, et des jeunes des Maisons de l’étudiant, qui sont les premiers bénéficiaires de cette opération pionnière au niveau national, visant à lutter contre le phénomène de la maltraitance faite aux enfants.

Dans une déclaration à la MAP, Meryem El Oufir, vice-présidente de l’association Mekkil a annoncé que cette campagne s’étalera sur une semaine supplémentaire durant laquelle, elle sillonnera la ville de Safi. Lors de son intervention, cette militante a souligné que cette campagne de sensibilisation pionnière vise aussi à attirer l’attention de la société, à créer chez les parents un sentiment de quiétude sur leurs enfants et à tenter de dissuader le passage à l’acte de maltraitance.

(Avec Map)

L’initiative vient en réponse au nombre croissant d’incidents dans le système de transport public du Pakistan impliquant le harcèlement et
Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4