L’intelligence émotionnelle, un atout incontestable

L’intelligence émotionnelle (IE) est LA qualité atout recherchée dans les entreprises puisqu’elle a un impact indéniable sur la performance au travail et dans la vie. Interview décryptage avec Sanaâ Sekkat, coach certifiée en Programmation Neuro Linguistique (PNL) et hypnothérapeute qui propose, notamment, le 2 novembre un atelier sur le sujet.

Pour vous, en quoi l’intelligence émotionnelle est-elle la clef de la réussite ?

Tous les jours, nous faisons des choix dans plusieurs domaines de notre vie. Nous décidons comment réagir, prendre des décisions, avancer dans nos projets, ou encore comment interagir avec l’autre. Quotidiennement, nous passons par une palette d’émotions (joie, colère, peur, etc.) qui sont à l’origine de 90% de nos actions. C’est une richesse immense que nous possédons à l’intérieur ! Si elle est canalisée et exploitée positivement, elle peut créer des transformations extraordinaires à l’extérieur. Maîtriser ses émotions, c’est être acteur de sa vie. Il ne s’agit donc pas de les nier car nous ne serions plus qu’objet. L’intelligence émotionnelle peut être développée dans le temps, et ce, à n’importe quel âge. Il est possible de l’améliorer via un travail personnel, une formation ou une thérapie.

Quelle est votre méthode pour la booster ?

Comme je vous expliquais, nos émotions sont responsables d’une grande partie de nos décisions ainsi que de notre état moral. La plupart des gens ne savent pas comment nos émotions fonctionnent. On ne nous a pas appris à les apprivoiser. Pire encore, de fausses croyances ont été partagées à ce sujet. Mon approche est pratique. Elle s’appuie sur les dernières études en neurosciences ainsi que sur des exercices qui vont amener les participants à vivre une journée d’introspection, de connexion avec soi et d’observation des mouvements intérieurs qui sont les émotions. Les techniques acquises ont quatre objectifs. Le premier : comprendre, réguler et gérer ses propres mécanismes émotionnels. Le deuxième : s’éloigner du purement réactionnel et développer la capacité de s’ajuster aux situations et aux personnes. Le troisième : harmoniser les paroles, les pensées, les actes et le corps. Et enfin le quatrième : gagner en sérénité et bien-être.

On dit souvent que les femmes sont dotées d’une intelligence émotionnelle. A votre avis, quels sont les freins qui les empêchent de la développer ?

La femme possède une meilleure capacité à reconnaître et admettre ses émotions que l’homme. Elle sait en tirer profit pour tisser des liens puisque qu’elle a des facultés qui ne se développent pas de la même manière chez l’homme. L’intelligence émotionnelle des femmes est un outil de management très puissant à condition qu’elle soit utilisée à bon escient. Malheureusement, nombreuses sont les femmes, notamment dirigeantes, qui perdent leurs avantages en essayant de mimer le comportement des hommes. Vous savez, pendant longtemps, on a pensé que les émotions étaient un frein à l’exercice d’un management ferme et éclairé. Résultat : il fallait, par tous les moyens, les cacher sous peine d’être exclues.

Quels conseils leur donneriez-vous ?

Je pense qu’il est essentiel que la femme soigne son rapport au pouvoir en étant dans le « pouvoir de faire et d’agir » plutôt que dans un « pouvoir de force ». Elle doit croire en sa capacité d’adaptation et d’apprentissage, apprendre à oser, avancer et surtout avoir confiance en elle, tout en capitalisant sur sa capacité à comprendre l’autre.

Pour plus de renseignements sur l’atelier, cliquez sur l’atelier sur l’intelligence émotionnelle, la clé de la réussite

BYD a organisé avec succès le lancement de son nouveau modèle Seal U DM-i au sein de son showroom à
Ce maquillage glamour met l’accent sur les yeux avec un regard intense travaillé dans des tonalités marron glacé et une
L’Intelligence artificielle façonne le monde de demain. L’enjeu de sa maîtrise est fondamental. Aussi, faire de l’IA un moteur d’égalité
C’est dans le somptueux cadre de l’hôtel Conrad Rabat Arzana, que s’est tenu les 19 et 20 avril, le 4ème
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4