Les Marocaines parmi les femmes les plus divorcées par les Emiratis

l semble y avoir une mésentente. Selon ces chiffres révélés lors de la conférence de la justice d'Abu Dhabi, les Marocaines et les Yéménites figurent parmi les premières nationalités des femmes les plus divorcées par les Emiratis.

48 divorces en 2015 pour nos femmes et 86 pour les Yéménites. Elles sont talonnées par les Omanaises, les Egyptiennes et les Syriennes. En cause, le taux de divorce plus élevé pour les expatriés. Un phénomène qui n’a pas manqué de susciter les interrogations sur le mariage mixte aux Emirats Arabe Unis. Une tendance plus que marquée dans ce pays. Le nombre d’hommes émiratis choisissant des femmes étrangères a augmenté de 57%. Une hausse inquiétante pour les institutions juridiques qui s’inquiètent du sort marital des femmes ressortissantes de ce pays. Logique.

Suite au succès retentissant des vitrines M’OTION à M Avenue, la première édition du concours M’OTION NextGen s'est tenue le
Elles brillent dans différents domaines et se distinguent par leur force, charisme et impact positif sur leur environnement. Les profils
Il y a urgence ! Il faut stimuler l’implication des femmes dans l’économie. Elle est au plus mal : 19,8%
“Assilah, ville de tous les amours...” est l’intitulé de l’exposition qui réunit onze artistes travaillant pour la plupart à Assilah.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4