Les arts d’Ahwach à l’honneur

Agadir célèbre les arts d’Ahwach jusqu’au 31 août à l’occasion de la 6ème édition de ce forum lancée sous le thème « les arts d’Ahwach : l’unité dans la diversité ».

L’Ahwach, tout un art. Jusqu’au 31 août, Agadir met en avant les arts d’Ahwach à l’occasion de la 6ème édition de ce forum ouvert sous le signe « les arts d’Ahwach : l’unité dans la diversité ». Au programme, des spectacles animés par des troupes d’Ahwach, une exposition dédiée et une ribambelle de soirées rimant avec lecture et poésie amazighe dont la première, mardi, a été notamment marquée par la présence de Mohammed Moustaoui, Nezha Abakarim, Ahmed Assid, Mohamed Lemhemdi et de Brahim Akil. Durant ce forum, plusieurs professeurs et chercheurs ont déjà eu l’occasion de se pencher sur la question : « Patrimoine oral et médias : Quelle approche » ? Et la projection du film documentaire d’Omar Amaziz sur l’artiste Ihya Boukdir est prévue en reconnaissance de ses contributions dans la valorisation de l’art d’Ahwach. 

 

Pour son concert lors de la 27ème édition du Festival des musiques sacrées du monde de Fès, Kim Burrell sera
Ancrées dans les traditions mais s’inscrivant dans la contemporanéité, les tenues de Ghita Lahrichi composent une silhouette beldi-chic reconnaissable entre
Une robe à manches bouffantes, des ballerines ultra-tendances et des bijoux fins et raffinés… Voyons la vie en rose avec
une composition d'un bel effet pour une salade gourmande.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4