Legalize it ! : Une I.V.G. morbide

Priscilla Dray, commerçante bordelaise de 36 ans, a été amputée des deux pieds, de l’avant-bras droit et de la main gauche...

Suite à une septicémie contractée après une interruption volontaire de grossesse.

Les faits remontent à 2011, mais la victime sort de son mutisme aujourd’hui pour porter plainte contre la maternité. En effet, selon le couple lésé, il s’agirait d’une négligence médicale.

Un antécédent rare qui donne pourtant des sueurs froides quant aux pratiques illégales d’I.V.G. au Maroc.

L’initiative vient en réponse au nombre croissant d’incidents dans le système de transport public du Pakistan impliquant le harcèlement et
Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4