Le harcèlement sexuel bientôt pénalisé en Arabie saoudite

Le gouvernement saoudien vient d’approuver un texte réprimant le harcèlement sexuel.

Le harcèlement sexuel en Arabie saoudite va prochainement être puni par la loi. Un projet a été approuvé par le gouvernement, comme l’annonce l’agence de presse officielle Saudi Press Agency (SPA). Toute personne condamnée encourt bientôt jusqu’au 5 ans de prison et 300 000 rials d’amende (soit 760 000 Dhs). Quelques jours plus tôt, le texte a été validé par le Conseil de la Choura, organe consultatif du gouvernement. Ce projet de loi vise à « combattre le harcèlement, à l’empêcher, à punir les auteurs et à protéger les victimes afin de sauvegarder l’intimité, la dignité et la liberté personnelle qui sont garanties par la loi islamique », comme le souligne le Conseil de la Choura dans un déclaration relayée par le ministère de l’Information. Une loi très importante adoptée quelques semaines avant la levée de l’interdiction de conduire pour les femmes dans le cadre de l’immense plan  « Vision 2030 »  impulsée par le jeune prince héritier Mohammed ben Salman. Néanmoins, l’annonce d’un tel projet de loi a également été faite quelques semaines après l’arrestation de sept militants des droits des femmes dont trois figures du féminisme dans le pays…

Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad,
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4