Le Festival international du cinéma de Taza rend hommage au chanteur Abdelwahab Doukkali

Un bel hommage a été rendu au célèbre chanteur et musicien marocain Abdelwahab Doukkali lors de l’ouverture du Festival international du cinéma de Taza qui signe sa deuxième édition du 22 au 27 juillet.

Pour le lancement de sa deuxième édition, le Festival international du cinéma de Taza a décidé de rendre hommage au chanteur Abdelwahab Doukkali. Sur scène, le ténor de la chanson marocaine a tout bonnement fait voyager le public tazi en interprétant « Had lghiba talet », « Lahla Izid Kter », « Marsoul El hob », « Kane ya makane » et « Ma ana illa bachar ». Un moment musical chargé en émotions. « À l’instar des festivals cinématographiques et artistiques qu’abritent plusieurs villes du Royaume, Taza mérite également un événement qui lui est propre », a notamment confié l’artiste, tout en souhaitant à cette manifestation, qui met en valeur les richesses et le patrimoine de la province, beaucoup de réussite. Abdelwahab Doukkali garde également de bons souvenirs de cette ville où il avait, entre autres, chanté pour la première fois en 1959 « Yal ghadi f tomobil ». Au programme de cette deuxième édition également, des ateliers, une table ronde, une exposition de livres ainsi qu’une mise en valeur de la calligraphie arabe dans le cinéma, sans oublier le vibrant hommage prévu au Canadien Daniel Gervais, réalisateur du film « Taza ». 

Le film soulève des questions sociales importantes en rapport avec la femme, notamment l'inclusion sociale et l'insertion socioprofessionnelle des ex-prisonnières
L’uZine partage avec vous sa programmation du mois de Ramadan avec le lancement de la seconde édition de Mab’Rock Programme
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4