Le CNDH réitère sa position pour l’abolition de la peine de mort

Le Conseil national des droits de l’Homme a réaffirmé sa position pour l’abolition de la peine de mort, lors d’un débat dédié à cette question organisé, mardi 23 février en visioconférence, dans le cadre de la participation du CNDH aux travaux de la 46ème session du Conseil des droits de l’homme à Genève.

La présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Amina Bouayach, a réitéré la position “claire et constante ” du Conseil pour l’abolition de la peine de mort, considérée comme “l’une des atteintes les plus graves au Droit à la Vie, ce droit originel, suprême et absolu sans lequel aucun droit, aucune liberté, aucune justice ne peut exister”. Lors d’un débat tenu sous le thème ” violations des droits de l’homme liées à l’application de la peine de mort, en particulier en ce qui concerne le point de savoir si l’application de la peine de mort a un effet dissuasif sur le taux de criminalité”, la présidente du CNDH a salué “le combat de longue date des défenseurs des Droits de l’Homme au Maroc, contre la peine de mort, qui ne tient ni à une certaine idéologie ou culture, ni au dogmatisme d’un esprit quelconque”.

Après avoir noté que “l’article 20 de la Constitution ne prévoit aucune exception au droit à la vie”, et qu’”en sus, le législateur a l’obligation constitutionnelle de le protéger de toute atteinte ou infraction”, elle a indiqué que le CNDH “plaide, ainsi, contre l’argument souvent utilisé par certains responsables politiques pour ne pas abroger la peine de mort en se justifiant par l’hostilité de l’opinion publique à une telle mesure.” Selon le CNDH, “il n’y a pas de facteurs socio-culturels propres à la société marocaine qui justifieraient la prise en compte d’une quelconque spécificité concernant l’abolition de la peine capitale.” Et de poursuivre, que “bien qu’elle soit non-dissuasive et inefficace, la peine de mort ne règlera en rien les problématiques du crime (… ) Pour le CNDH, abolir la peine de mort, c’est protéger le premier droit des droits humains”.

(Avec Map)

Le nouveau siège Bosch va réunir sous un même toit les activités commerciales clés de Bosch au Maroc, en accueillant
Pour cette saison, le menu se fait rafraîchissant pour une délicieuse mise en bouche. C’est ce que nous propose Aïssam
Dans le domaine des relations amoureuses, les conseils pullulent quant à la meilleure façon de gérer les conflits. L'un d'eux,
Depuis son implantation en 1943, L'Oréal Maroc a transformé le secteur de la beauté au Maroc grâce à son engagement
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4