Le chef d’œuvre Roméo et Juliette revisité par l’OPM

Roméo et Juliette, un classique et une magnifique tragédie dont s’est emparé l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM) qui a revisité ce chef d’œuvre. Il le présente au public, du 28 novembre au 3 décembre, à Rabat, Casablanca, Marrakech et à Agadir.

L’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM) n’en finit plus de nous surprendre. Du 28 novembre au 3 décembre, il s’attaque à un chef d’œuvre : Roméo et Juliette, la symphonie dramatique du compositeur Hector Berlioz, d’après la tragédie homonyme de Shakespeare. Une partition avec chœur et trois solistes qui se traduira par la présence de plus de 100 artistes sur les scènes de Rabat, Casablanca, Marrakech et Agadir. A la direction, Hervé Niquet qui est l’une des personnalités musicales les plus inventives de ces dernières années,  comme le met en avant l’OPM dans sa présentation. Il a notamment dirigé les grands orchestres internationaux avec lesquels il a exploré les répertoires du XIXème siècle et du début du XXème siècle. Autre surprise pour cette tournée : l’OPM a décidé d’associer l’image à la musique. En effet, pendant le concert, une série d’illustrations racontant l’histoire des amants maudits seront projetées. Elles sont signées Léa Ibrahimi, une jeune artiste qui avait déjà collaboré avec l’OPM pour la vidéo « Raconte-moi Tosca ».

 

Billetterie en ligne : opm.ticket.ma / Tarifs entre 50 et 200 Dhs

Pour son concert lors de la 27ème édition du Festival des musiques sacrées du monde de Fès, Kim Burrell sera
Ancrées dans les traditions mais s’inscrivant dans la contemporanéité, les tenues de Ghita Lahrichi composent une silhouette beldi-chic reconnaissable entre
Une robe à manches bouffantes, des ballerines ultra-tendances et des bijoux fins et raffinés… Voyons la vie en rose avec
une composition d'un bel effet pour une salade gourmande.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4